L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 21 juillet 2019
  
 
     
Le Livre
Sciences, écologie & Médecine  ->  
Sciences
Médecine & psychologie
Ecologie & nature

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Sciences, écologie & Médecine  ->  Médecine & psychologie  
 

Pratique du counselling
Antoine Bioy   Anne Maquet   Se former à la relation d’aide - Concepts, méthodes, applications
Dunod - Psychothérapies 2003 /  25 € - 163.75 ffr. / 240 pages
ISBN : 2100078194
FORMAT : 16 x 24 cm

L'auteur du compte-rendu : Geneviève Djenati est psychologue clinicienne et psychothérapeute, et enseigne à l'université de Paris V.
Imprimer

Antoine Bioy, psychologue clinicien et hypnothérapeute, Anne Maquet, psychothérapeute humaniste et formatrice expert dans le domaine de la dépendance et de la relation d’aide, s’adressent aux professionnels dont «l’outil de travail» principal est la relation à l’autre à travers l’entretien. S’appuyant sur les principes de la psychologie humaniste d’Abraham Maslow et Carl Rogers, ils proposent de repenser la relation d’aide à la lumière des conceptions de ces deux auteurs.

L’aide, au sens commun du terme, diverge sur bien des points de «la relation d’aide» prise dans son contexte professionnel et s’appuie sur des concepts nécessitant une formation spécifique. Cette formation permet de revendiquer et de conforter une identité singulière dans le cadre du travail institutionnel ou indépendant.

C’est par le type d’écoute qu’ils utilisent, que le psychologue, le thérapeute, le travailleur social… se différencieront du quidam qui donne des conseils à ses amis. Se former à la relation d’aide présente, comme son sous-titre l’indique, les concepts, méthodes et applications de la méthode de Carl Rogers : le counselling. S’exerçant «dans tous les domaines de la vie personnelle, professionnelle et collective, le counselling s’applique à toutes les dimensions biologiques, psychologiques et sociologiques de la personne.» Ainsi, le champ d’application est vaste et couvre aussi bien la pratique de la relation d’aide individuelle que de groupe.

Après avoir défini les concepts à l’origine de ce courant, les auteurs nous entraînent très rapidement vers la pratique elle-même, en définissant le cadre thérapeutique de manière très claire et très riche à la fois. Fondamental afin que le patient se sente libre de s’exprimer, ce cadre, qui place le thérapeute en attitude d’écoute empathique, doit être clairement défini. Antoine Bioy et Anne Maquet abordent dans cette seconde partie la question du symptôme mais aussi de la demande, du lâcher-prise, et nous présentent les procédés techniques, en particulier langagiers, les plus souvent utilisés.

La troisième partie, intitulée «Pratique clinique», enrichit la seconde et nous conduit vers la quatrième (cadres d’action spécifiques). C’est certainement dans cette partie que la différenciation avec la pratique de la thérapie analytique apparaît le plus nettement. La dimension sociale y est beaucoup plus prise en compte. L’évaluation intellectuelle, la psychopathologie et la mise à jour des motivations inconscientes sont secondaires dans la prise en charge à laquelle les auteurs nous proposent de nous former. Ils en reconnaissent cependant toute l’utilité.

Mais c’est dans l’abord de «l’actualité du patient» et dans l’accompagnement par un certain type de «conseil» qui laisse le sujet libre de ses choix, que le counselling voit son utilité. Les entretiens sont dynamiques, et thérapeute et patient se trouvent alors en interaction. La confiance est nécessaire à l’efficacité et demande que le thérapeute ait pour objectif fondamental la restauration du patient.

La dernière partie de l’ouvrage nous permet de parcourir différents champs d’application de la méthode (malades chroniques, soins palliatifs, parentalité, enfance…), cas cliniques à l’appui. La clarté de cet ouvrage, qui donne à penser ou à repenser sa pratique, en fait un support de travail institutionnel favorisant la confrontation des pratiques.


Geneviève Djenati
( Mis en ligne le 12/12/2003 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd