L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 21 juillet 2019
  
 
     
Le Livre
Sciences, écologie & Médecine  ->  
Sciences
Médecine & psychologie
Ecologie & nature

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Sciences, écologie & Médecine  ->  Médecine & psychologie  
 

Un livre qui a du corps, et une âme !
Laura Bossi   Histoire naturelle de l'âme
PUF - Science, histoire et société 2003 /  30.00 € - 196.5 ffr. / 480 pages
ISBN : 2-13-053616-6
FORMAT : 15 x 22 cm

Antoine Bioy est psychologue et enseignant en psychologie. Il vient de faire paraître Se former à la relation d'aide (avec Anne Maquet, éditions Dunod), et Mylène Farmer, la part d'ombre (avec B. Thiry et C. Bee, éditions de l'Archipel).
Imprimer

D’origine milanaise, arrivée en France à l’âge de 27 ans, Laura Bossi possède un ancrage avéré dans la pensée scientifique puisqu’elle est neurologue, spécialisée dans le domaine de l’épilepsie, de la neurodégénérescence, et de la pharmacologie qui a trait à ce domaine. Chercheuse reconnue au plan international et nantie d’un CV impressionnant (qui inclut notamment plus de 100 publications dans des revues scientifiques), Laura Bossi se présente plus dans son dernier ouvrage Histoire naturelle de l’âme, comme une historienne des sciences. La rigueur de construction de son livre ne renie pas son inscription dans les sciences exactes, rigueur nécessaire pour aborder un sujet aussi vaste et parfois galvaudé que celui de l’âme.

L’auteur part d’un constat simple : la notion d’âme fait partie de l’histoire de presque toutes les sciences, et de nos jours, ces mêmes sciences n’osent plus nommer ce patrimoine historique. Pourquoi ce fait et comment, de nos jours, penser l’âme sans être pris pour un passéiste ou un illuminé sympathique ? Laura Bossi s’attèle à la difficile tâche de trouver une réponse à ces deux questions, en tout cas de les éclairer par une réflexion aux racines multiples, et reconstruit la place de l’âme dans nos sociétés depuis les temps les plus anciens jusqu’à nos jours.

Même si le découpage du livre (thématique) ne s’annonce pas vraiment de la sorte, on peut néanmoins démarquer deux préoccupations dans cet ouvrage. Tout d’abord, l’auteur aborde la place de l’âme dans les grands champs scientifiques et de pensée (médecine, biologie, psychanalyse, anthropologie, religion, philosophie…) et la compréhension que les grands auteurs en ont eue. Dans un second mouvement, Laura Bossi aborde de grands thèmes humanistes : l’individuation de l’homme et son rapport à l’animal, la question des états végétatifs, de l’euthanasie, de la génétique, de la bioéthique, de la mort, au regard des enseignements historiques par avant vus. Certes, il ne s’agit pas d’un essai, et l’on sent que parfois l’auteur se freine pour ne pas vraiment prendre position sur ces sujets (notamment sur la question des greffes d’organes), préférant exposer les termes du débat. Laura Bossi explique, expose, mais ne tente pas de convaincre ni de rallier quiconque à un point de vue personnel. S’il est parfois frustrant de voir que l’auteur se refuse à prendre parti dans ces débats, on doit reconnaître que ce choix renvoie le lecteur à ses propres positions, à l’intimité de sa pensée et mobilise ainsi ses valeurs personnelles tout au long de la lecture. Il s’agit sans doute là de la véritable quintessence de la science, et sur ce point Laura Bossi a réussi un vrai tour de force.

Dès les premières pages, on est conquis par la façon dont l’auteur mène son sujet. L’ouvrage est docte, fourmille de connaissances, et l’érudition impressionne tout autant qu’elle passionne. Le tour de maître de Laura Bossi est d’arriver à rendre accessible à tous son savoir autour de la notion d’âme. L’ouvrage est non moins qu’une encyclopédie, qui se lit comme un excellent roman. On passe des théories du neuroscientifique Edelman à celle du philosophe religieux saint Augustin, de l’anthropologue Darwin au psychanalyste Freud, de l’écrivain Huxley au médecin Hippocrate avec une grande limpide, un à-propos unique, et surtout une vraie jubilation. La lecture d’Histoire naturelle de l’âme enchante, divertit et fait réfléchir à la fois. Peut-être parce qu’au final, c’est le sujet de notre humanité qui est questionné, la place de notre existence individuelle dans le champ de l’Homme, et dans celle de l’évolution du vivant.

Histoire naturelle de l’âme fait partie de ces livres qui, une fois terminés, donnent envie de courir l’offrir à ses amis. L’ouvrage est ponctué d’illustrations, reproductions, schémas, qui alimentent les sujets et réflexions au fil des pages. Tour à tour documents scientifiques ou productions artistiques, ces illustrations éloignent un peu plus la perspective d’un livre qui aurait pu être rébarbatif, s’il n’était pas aussi bien pensé et écrit. Et c’est peut-être sur ce point que porte le seul regret que l’on a lorsque l’on referme cet ouvrage : que la question de l’âme dans l’art ne soit pas abordée plus avant. Que l’auteur ne mette pas son brio au service de l’analyse de la pure création humaine, les productions artistiques (peinture, poésie…), qui sont autant de reflets de l’âme de ceux qui leur ont donné vie. Mais après tout, ce n’était pas le propos de ce livre enchanteur, érudit, qui nous apprend autant qu’il nous fait passer des moments délicieux à le parcourir, par la simple beauté de son thème et la fluidité de son écriture. Si cette production reflète la fibre existentielle de celle qui lui a donné corps, Laura Bossi doit avoir une bien jolie âme…


Antoine Bioy
( Mis en ligne le 11/02/2004 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd