L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 28 février 2020
  
 
     
Le Livre
Sciences, écologie & Médecine  ->  
Sciences
Médecine & psychologie
Ecologie & nature

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Sciences, écologie & Médecine  ->  Médecine & psychologie  
 

Pour que s’endorme la douleur
Didier Michaux   Douleur et hypnose (collectif)
Imago 2004 /  22.00 € - 144.1 ffr. / 336 pages
ISBN : 2-911416-93-7

Antoine Bioy est psychologue et enseignant en
psychologie.

Imprimer

Didier Michaux est docteur en psychologie, directeur de l’Institut français d’hypnose, et directeur scientifique au Groupement pour l’étude et les applications médicales de l’hypnose (GEAMH), créé à l’initiative de Léon Chertok. Il dirige avec Douleur et hypnose un quatrième ouvrage aux éditions Imago après Transe et hypnose (1995), Hypnose et communication (1998) et Aux sources de l’hypnose. Mémoires pour servir à l’histoire et à l’établissement du magnétisme animal (la réédition commentée des mémoires de Puységur, 2003). Cet ouvrage est en fait la réunion des textes des différents orateurs du dernier colloque du GEAMH, tenu en 2002.

L’hypnose a connu une histoire houleuse, et le succès de la psychanalyse avait estompé la pratique de cette méthode de prise en charge thérapeutique. Néanmoins, l’intérêt que la médecine accorde à la gestion de la douleur depuis presque 15 ans a permis de redécouvrir les techniques hypnotiques, puisqu’elles semblent très efficaces sur les symptômes algiques. Douleur et hypnose vient donc à point nommé pour faire la synthèse des connaissances et des pratiques dans ce domaine.

L’ouvrage réunit des interventions de soignants, psychologues, ainsi que d’autres experts en sciences humaines, réunis selon trois axes : les aspects théoriques, la pratique, et la question de la douleur morale. Malgré ce découpage, les sujets abordés sont très divers à l’intérieur même de chaque partie, et parfois on est à la recherche d’une logique unissant un texte au suivant, sans y arriver. Ceci tient bien sûr au fait que Douleur et hypnose correspond à des actes de colloque et non à un manuel offrant une vision construite des applications et des réflexions autour de l’hypnose dans
le champ de la douleur. Selon les centres d’intérêts du lecteur, on s’attardera donc plus à tel ou tel aspect de l’usage de l’hypnose exposé sous la plume de praticiens reconnus (Roustang, Faymonville, Halfon, Brosseau, Melchior…).

On l’aura compris, l’éclectisme des textes présentés peut dérouter et empêcher une lecture linéaire, mais c’est aussi tout l’intérêt de l’ouvrage, qui réunit réflexions, aspects historiques, constructions théoriques, expositions d’une pratique et comptes-rendus d’études expérimentales. Douleur et hypnose nécessite une curiosité initiale pour se plonger dans sa lecture, sa construction pouvant être déroutante pour un néophyte qui y chercherait un savoir ordonné et initiatique. Passée cette difficulté inhérente à des actes de colloque, Douleur et hypnose offre de nombreuses ressources pour penser une pratique en pleine expansion. Aussi curieux que cela puisse paraître, le thème de la douleur et de l’hypnose n’avait pas encore fait l’objet d’un ouvrage conséquent en langue française. Voici l’erreur réparée, au fil d’apports de connaissances divers, mais pour la plupart très pertinentes.


Antoine Bioy
( Mis en ligne le 24/05/2004 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd