L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 8 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Sciences, écologie & Médecine  ->  
Sciences
Médecine & psychologie
Ecologie & nature

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Sciences, écologie & Médecine  ->  Médecine & psychologie  
 

Le commerce le plus meurtrier de l’histoire de l’humanité
Bernard Topuz   Françoise Chadrin   Marie Langre   Roger Lenglet   Tabac : arnaques, dangers et désintoxication
J'ai lu - Librio 2004 /  2.00 € - 13.1 ffr. / 91 pages
ISBN : 2-290-34044-8
FORMAT : 13 x 21 cm
Imprimer

Devenu aujourd’hui un problème majeur de santé publique, le tabagisme est désormais la bête noire des pays développés. Montrés du doigt, les fumeurs ne manquent de parler de véritable discrimination : ce petit livre simple et complet permet ainsi de replacer les choses dans leur contexte, avec chiffres et archives à l’appui, pour rappeler l’inquiétante et insidieuse drogue qu’est le tabac, dont meurent actuellement en France 60000 personnes par an et qui en tuera 165000 (!) dans 20 ans.

L’ouvrage nous propose tout d’abord un court historique très instructif et un récapitulatif des pièges élaborés par les industriels, depuis la «découverte» du tabac par Colomb jusqu’à sa démocratisation fulgurante, soutenue au XVIIe siècle par des pays colonisateurs et des gouvernements ravis de remplir leurs caisses à bon compte. Balzac ne s’y était d’ailleurs pas trompé lorsqu’il constatait amèrement : «Le fisc précipiterait une nation dans les abîmes du crétinisme pour se donner le plaisir de passer les écus d’une main dans une autre.» Mais ce vaste trafic ne prendra l’essor qu’on lui connaît qu’au XXe siècle… Et les auteurs s’en donnent à cœur joie, dénonçant l’impressionnante entreprise de manipulation des masses réalisée par les cigarettiers, qui étaient, dès les années trente, parfaitement au courant des risques que présentait leur produit pour l’individu. Au détour des anecdotes qui ponctuent ce chapitre (le plus intéressant sans doute), on apprend notamment que Kent avait mis sur le marché des cigarettes dont le filtre était en amiante (!) et que le principal souci des firmes reste le renouvellement et la fidélisation de leur parc de consommateurs, notamment en ciblant une population jeune et en augmentant les taux de nicotine.

Ainsi, en 1980, un étonnant rapport secret de la British American Tobbacco stipulait : «Nous devons donc rivaliser pour augmenter notre part de marché en recourant à toutes les stratégies connues. Le cannabis, la colle à inhaler et peut-être même les drogues dures, héroïne et cocaïne, sont des concurrents directs. Nous devons trouver un moyen d’attirer les jeunes contestataires d’aujourd’hui. Il faut que l’image du produit et le produit lui-même satisfasse cette frange du marché.» Au-delà du cynisme qui entoure allègrement toute cette démarche mercantile, il ressort de ces constatations deux faits marquants : tout d’abord, que le fait de fumer est clairement assimilé à une toxicomanie – évidence souvent minimisée –, ensuite que la rébellion et le désir d’affirmation qui poussent bien souvent les ados à allumer leur première cigarette sont des sentiments parfaitement intégrés dans la stratégie marketing et la force de vente des exploitants de tabac. Ainsi, rien de plus conformiste qu’un lycée tabagique !

Puis est dénoncé le lobbying exercé par les grandes firmes, largement relayé par les médias et notamment la presse, qui ne manqua pas de s’insurger contre l’interdiction de la publicité pour le tabac, publicité qui, faut-il le rappeler, se monnayait au prix fort dans les pages de grands hebdomadaires… L’atteinte aux libertés a parfois bon dos. Heureusement, un nouvel eldorado est apparu depuis : le tiers-monde, où l’information sur les dangers du tabac est nulle et la législation inexistante. Mais le livre commence à devenir franchement dérangeant lorsque le lien entre le show-biz et les exploitants de cigarettes sont révélés : certaines grandes stars internationales sont en effet payées pour fumer à l’écran ! On regrettera seulement la pusillanimité des auteurs, qui ne citent aucune personnalité hexagonale (où à mots couverts) et aucun film français où il est clairement mis en scène des marques de cigarettes, de façon parfois terriblement pernicieuse (Le fabuleux destin d’Amélie Poulain, pour ne citer que lui).

Enfin sont rappelés les innombrables risques sur la santé que génère le tabac, avec un point important qui mérite réflexion : le tabagisme passif est directement cause de décès chez des non-fumeurs. Alors, verra-t-on un jour des plaintes contre les fumeurs pour mise en danger de la vie d’autrui ou homicide involontaire ? À l’heure de la juridisation excessive d’une société en perte de valeur et en quête d’argent, cette hypothèse n’est pas improbable. L’accent est aussi mis sur les femmes, population particulièrement à risque du fait des mélanges explosifs que forment tabac et pilule ou tabac et grossesse. Tout est fait ainsi pour décourager le lecteur, même la mise en avant de désagréments plutôt futiles au vu du risque de cancers et de maladies cardio-vasculaires que peut provoquer le tabac : sachez donc que fumer provoque un vieillissement prématuré de la peau, ternit vos dents et vous donne la voix rauque… Pragmatique et agrémenté de données chiffrées précises, ce survol épidémiologique se révèle passionnant et terriblement parlant.

Mais pour remédier à cet alarmisme, l’ouvrage conclut sur les différentes méthodes pour arrêter, proposant astuces et tests divers afin d’en démordre. Cette amorce de réflexion sur les techniques de sevrage se veut déculpabilisante et laisse entrevoir un optimisme qui en motivera sûrement plus d’un. Soulignons enfin que ce n’est pas tant la quantité que la durée qui compte dans les risques liés au tabagisme et qu’il n’est jamais trop tard
pour s’arrêter !


Océane Brunet
( Mis en ligne le 25/06/2004 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd