L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 20 août 2022
  
 
     
Le Livre
Sciences, écologie & Médecine  ->  
Sciences
Médecine & psychologie
Ecologie & nature

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Sciences, écologie & Médecine  ->  Médecine & psychologie  
 

Livret (psychique) de famille
Robert Neuburger   Les Familles qui ont la tête à l’envers - Revivre après un traumatisme familial
Odile Jacob 2005 /  21.50 € - 140.83 ffr. / 187 pages
ISBN : 2-7381-1430-X
FORMAT : 15x22 cm

L'auteur du compte rendu : Antoine Bioy est psychologue clinicien et docteur en psychologie.
Imprimer

Psychiatre, psychanalyste, Robert Neuburger est l’un des piliers fondateurs du mouvement de thérapie familiale en France. Il nous propose ici une réflexion autour de la notion de traumatisme familial et des répercussions trans-générationnelles qui y sont associées.

L’ouvrage bénéficie d’une construction claire : la question du traumatisme, son expression familiale (visible et cachée), la transmission familiale et une perspective thérapeutique à la fois de réflexion et de prise en charge. Au-delà de son architecture, Les Familles qui ont la tête à l’envers offre une vision à la fois riche et précise autour de la façon dont un traumatisme prend forme et comment d’un impact individuel, il se transforme, par un jeu de caisse de résonance parfois très subtil, en problématique familiale sous forme principalement de rites et de mythes. Certains membres de la famille vont être porteurs de ce qui est devenu un symptôme ; l’on pourrait presque dire qu’elles deviennent les principales victimes à distance du traumatisme initial. Transformé par divers filtres (évènements de vie, structure familiale), le symptôme va emprunter un nouveau masque d’allure plus individuelle, qui peut devenir piégeant pour qui n’est pas au fait de l’histoire familiale et de ses répercussions. Comment s’y adapter ? Comment se libérer de ce poids générationnel ? Tel est le propos de l’ouvrage.

De façon très fluide, l’auteur avance son propos en posant quelques jalons nécessaires (différence entre crise, catastrophe et trauma, entres autres) et illustre à l’aide de situations cliniques à la fois claires et pertinentes comment son objet d’étude se donne à voir en pratique clinique. L’ouvrage représente quelques notions centrales dans ce que l’on nomme l’approche familiale, mais propose également une vision structurante et somme toute originale de notions comme celle de culpabilité, à la fois nœud gordien et ciment des problématiques familiales présentées. Une réflexion tout à fait pertinente, et qui ouvre la voie vers une perspective de changement articulée autour des «3 R» : Re-connaître, Re-mythifier, Re-ritualiser.

Par sa clarté de propos et la pertinence des idées présentées, Les Familles qui ont la tête à l’envers s’adresse à la fois à un public curieux de ces problèmes, comme aux professionnels qui souhaiteraient découvrir une clinique posée et pour le moins riche. Un ouvrage qui mêle des perspectives innovantes, simples et fortes à propos de situations fort complexes et souvent lourdes. En résumé, un ouvrage de référence.


Antoine Bioy
( Mis en ligne le 09/01/2006 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd