L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 9 août 2020
  
 
     
Le Livre
Sciences, écologie & Médecine  ->  
Sciences
Médecine & psychologie
Ecologie & nature

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Sciences, écologie & Médecine  ->  Médecine & psychologie  
 

La mort nous va si bien
Françoise Dastur   Comment affronter la mort ?
Bayard - Le temps d'une question 2005 /  13.00 € - 85.15 ffr. / 93 pages
ISBN : 2-227-47474-2
FORMAT : 12,5x18 cm

L'auteur du compte rendu : Antoine Bioy est psychologue clinicien et docteur en psychologie.
Imprimer

Françoise Dastur est philosophe et professeur émérite de l’Université de Nice Sofia-Antipolis. Elle est notamment l’auteur de La Mort, essai sur la finitude (Hatier, 1994) et de Comment vivre avec la mort ? (Pleins feux, 1998), qui annoncent le présent ouvrage.

L’auteur part du postulat que nous vivons dans une société qui tente de cacher la mort. Tant sur un plan institutionnel (minimisation des rites funéraires, illusion de la technicité médicale comme pouvant repousser la «dernière limite»…) qu’individuel (culte du corps, défi à la mort sous la forme de prise de risques…). Pourquoi, à l’inverse, ne pourrait-on assumer la mort et la vivre comme une marque de notre existence ? Autrement dit, l’auteur propose de voir dans le vivant du mourant, tout en acceptant ce fait, en l’appréhendant non intellectuellement mais existentiellement. C’est cet argumentaire, presque un plaidoyer, qu’explore Comment affronter la mort ?

Pour ce faire, Françoise Dastur propose non pas de réagir stoïquement à l’idée de la mort, tenter de la contourner, de la dédramatiser ou de la dépasser mais à l’inverse, de s’y plonger, de la vivre réellement, de se laisser porter par elle jusqu’à ce qu’elle se transmute en joie. Une position tout à fait fascinante, que Françoise Dastur discute en regard d’autres positions et d’auteurs classiques, la plupart philosophes (Kierkegaard, Platon…).

La question-titre de l’ouvrage donne l’occasion à Françoise Dastur d’explorer de nombreuses questions : la place de la mort dans notre société, ses liens avec le christianisme, la question du médical, ou encore la question de l’âme. Le propos est riche, construit comme une longue conférence, dont le lecteur peut suivre sans difficulté les étapes de réflexion. Si l’ouvrage donne matière à penser sur les sujets abordés, il permet également de s’interroger sur la façon dont nous abordons, intimement, notre propre vie. Loin de tout pathos ou de clichés convenus autour de la finitude, Comment affronter la mort ? offre à l’inverse une vision qui devient au fil des pages une évidence sur la façon dont une existence peut être pensée et appréhendée autrement.

Et l’auteur de conclure : «Devenir un mortel, ce serait en effet cesser de céder aux illusions de l’immortalité et parvenir à véritablement habiter la terre et séjourner dans son corps. Ce serait, non plus seulement affronter la mort et la regarder en face, mais pouvoir mourir et ainsi voir dans la mort non une imperfection, mais au contraire une capacité de l’homme. C’est à partir de là que pourrait alors être révélé à l’être humain que l’angoisse de la mort n’est nullement incompatible avec la joie d’exister.» Un ouvrage marquant, instructif, et qui donne matière à penser et à se repenser… mourant.


Antoine Bioy
( Mis en ligne le 07/03/2006 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd