L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 12 mai 2021
  
 
     
Le Livre
Sciences, écologie & Médecine  ->  
Sciences
Médecine & psychologie
Ecologie & nature

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Sciences, écologie & Médecine  ->  Sciences  
 

On va marcher sur les planètes
Tim Haines   Christopher Riley   Voyage autour du soleil
Flammarion 2005 /  35 € - 229.25 ffr. / 192 pages
ISBN : 2-08-011425-5
FORMAT : 26,0cm x 29,0cm

L’auteur du compte rendu : Après un DEA d’astrophysique et un DESS de communication et information scientifique à l’université Paris 7 - Denis Diderot, Ludovic Ligot est à présent journaliste scientifique pigiste.
Imprimer

Malgré le nouveau programme américain de conquête spatiale, qui a pour but d’envoyer des hommes sur Mars dans quelques décennies après avoir établi une base lunaire permanente, nous sommes peut-être encore loin de suivre en direct leurs premiers pas sur la planète rouge. Trop d’incertitudes de toutes sortes (politiques, scientifiques, financières…) pouvant encore reporter ce beau projet aux calendes grecques, la prudence reste de rigueur. Mais cela ne doit pas nous empêcher de rêver, en imaginant à quoi pourrait ressembler un voyage habité vers Mars, voire au-delà. Comme le proclamait dès 1911 le pionnier de l’aéronautique Konstantin Tsiolkovsky, «la Terre est le berceau de l’humanité, mais nul ne reste au berceau toute sa vie»…

Deux journalistes de la BBC font ainsi le pari de retracer une épopée spatiale ambitieuse : rien de moins qu’un tour du système solaire d’une durée de 2240 jours (un peu plus de six ans), soit trois fois le record de vie dans l’espace détenu par les cosmonautes russes… Conçu comme le prolongement d’un film produit par la chaîne anglaise – disponible sous le même titre en VHS et DVD – l’ouvrage se veut «réaliste» d’un point de vue scientifique, en tenant compte de toutes les découvertes accumulées par les observations et les sondes spatiales. Pour autant, il s’agit bien d’une pure fiction.

L’approche des auteurs ne manque pas d’originalité, le texte principal étant constitué des journaux de bord des cinq passagers du Pégase, vaisseau spatial à propulsion nucléaire de 400 tonnes et 1,3 km de long… Suivons donc dans leur périple interplanétaire le commandant Tom Kirby, l’ingénieur Yvan Grigorev, le médecin John Pearson et les scientifiques Nina Sulman et Zoé Lessard. Au programme : un atterrissage sur Vénus, quinze jours sur le sol de Mars pour y chercher des traces de vie, un passage tout près du Soleil pour «rebondir» à grande vitesse vers les confins du système solaire, une descente sur Io, satellite de Jupiter, une petite marche dans les anneaux de Saturne, une expédition de quinze jours sur Pluton pour y installer un télescope, et un retour bien mérité sur Terre en passant par une comète. De quoi bien occuper six années, à l’évidence. Surtout que les choses ne se passeront pas toujours comme prévu, loin de là…

Après quelques pages d’adaptation, on se laisse entraîner par l’enthousiasme de l’équipage et on découvre des individus avec leurs personnalités, leurs points forts et faibles, leurs manières de considérer l’aventure. Dommage que le texte paraisse un peu trop froid et littéraire pour des journaux de bord personnels, mais l’exercice n’avait rien d’évident… Heureusement, les nombreuses illustrations font oublier ce défaut en donnant vie à cette vision futuriste, les images tirées du film et les photos des télescopes et des sondes se complétant harmonieusement. Disséminées à intervalles réguliers dans les chapitres, quelques doubles pages plus «scolaires» récapitulent les données historiques et actuelles concernant chaque planète, ainsi que les questions en suspens. L’ensemble constitue un travail de synthèse considérable, agréable à lire et à contempler.

On peut en outre remercier les auteurs d’avoir gardé les pieds sur terre à propos des énormes problèmes qu’une telle odyssée poserait, étant donné sa nature foncièrement dangereuse : radiations constantes de l’espace interplanétaire, éruptions solaires dévastatrices, phénomènes soudains et imprévisibles à la surface des planètes, accélérations et freinages brutaux, absence de gravité fragilisant les os, monotonie déprimante… Autant de risques à ne jamais oublier et de raisons de craquer en cours de route, que le texte souligne sans détours.

Pourtant, malgré les mésaventures parfois tragiques de l’équipage, on se surprend à penser que si ça se trouve, les auteurs restent encore trop optimistes sur les chances de succès de l’entreprise. Pour le moins, on mesure l’immensité des progrès à accomplir pour seulement l’envisager sérieusement : par exemple, qui peut actuellement prévoir la date à laquelle seront fabriqués des réacteurs de propulsion à fusion nucléaire ? Pas nos deux journalistes, en tout cas, qui se gardent bien de mentionner la moindre date ou la moindre évaluation des coûts ! Mais ne leur en voulons pas : de telles informations seraient bien capables de briser le rêve, ce qui serait quand même dommage…


Ludovic Ligot
( Mis en ligne le 16/11/2005 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le Soleil
       de Philippe Dagneaux
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd