L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 24 octobre 2021
  
 
     
Le Livre
Sciences, écologie & Médecine  ->  
Sciences
Médecine & psychologie
Ecologie & nature

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Sciences, écologie & Médecine  ->  Ecologie & nature  
 

Un guide pratique et simple pour découvrir l’ornithologie
Peter Holden   Voir les oiseaux
Flammarion - Vivre la nature 2005 /  12 € - 78.6 ffr. / 255 pages
ISBN : 2-08-201337-5
FORMAT : 11x18 cm

L’auteur du compte rendu : Rémi Luglia, professeur agrégé d’Histoire et interrogateur en deuxième année dans une classe préparatoire commerciale, est doctorant à Sciences-Po Paris où il mène une recherche sur l’histoire de la protection de la nature en France de 1854 à nos jours à travers le mouvement associatif.
Imprimer

Voici un ouvrage grand public qui vient de paraître chez Flammarion. Parmi de nombreuses publications dans le domaine de l’ornithologie grand public, il sort indubitablement du lot par plusieurs avantages. Le premier : son aspect pratique. De format réduit (10 x 17 cm), il tient facilement dans une poche de veste ou de manteau. Cet compacité alliée à la qualité du papier et surtout de la couverture (légèrement plastifiée et surtout recouverte d’un protège-cahier plastique) en font un guide de terrain apparemment robuste. La reliure semble elle aussi très solide. Ces qualités, comparées à la modicité de son prix (12 euros), permettent d’emmener sans réticence cet ouvrage lors de la moindre ballade ou sortie en forêt.

2ème avantage : sa simplicité. En effet, les différentes espèces de l’aire géographique européenne (le paléarctique occidental) sont présentées selon la classification scientifique actuelle et sont donc regroupées par ordre, famille, genre et espèce. Sans doute un peu déconcertante dans un premier temps pour le néophyte absolu, cette classification devient rapidement une évidence après quelques jours de pratique. Ce choix favorisera le passage de l’amateur vers des ouvrages d’ornithologie plus complexes. 3ème avantage : sa clarté. On comprend aisément l’importance de ce point pour un livre qui s’adresse à un public de non-spécialistes. Ici, la réussite est indéniable. Le fonctionnement de l’ouvrage est simplement expliqué en trois pages et chaque monographie suit la même présentation : noms vernaculaire et scientifique de l’espèce décrite ; texte court de présentation ; détails concernant la détermination visuelle et auditive sur une colonne ; belle photographie centrale ; une carte de répartition ; des dessins favorisant la détermination ; un calendrier de présence de l’espèce dans nos contrées. En un rapide coup d’œil, nous recueillons tous les renseignements nécessaires à l’identification d’une espèce.

4ème avantage : une bonne tenue scientifique. Pour un ouvrage grand public, on est agréablement surpris de la qualité des renseignements fournis. D’un bon niveau, ils restent malgré tout simples et accessibles. Une faiblesse cependant au niveau de la diversité des plumages que l’on peut rencontrer tant au niveau du dimorphisme sexuel, que des juvéniles ou des variations saisonnières. En effet, l’ouvrage ne nous présente que deux ou trois plumages possibles. Quelques erreurs d’édition sont aussi malheureusement à regretter même si elles sont très peu nombreuses. Par exemple, à la page 241, le dessin en vol de la Linotte mélodieuse (Carduelis Cannabina) représente en fait un Tarin des aulnes (Carduelis spinus).

5ème avantage : le nombre d’espèces. Quoi de plus frustrant que d’observer un oiseau inhabituel et de ne pas le trouver dans un guide réduit aux espèces les plus communes ? Avec cet ouvrage, ce genre de déception est considérablement réduit car il présente les 240 espèces les plus fréquentes. Certains choix peuvent être sujets à discussion. Pourquoi citer l’Erismature rousse (Oxyura jamiacensis), la Buse pattue (Buteo lagopus) ou le Harle piette (Mergus albellus), dont les aires de répartition sont restreintes, très septentrionales et touchent peu la France, et pas le Vautour percnoptère (Neophron percnoperus) ou le Merle de roche (Monticola saxatilis), qui enchantent nos contrées méridionales ? Mais il est vrai que, en ornithologie comme ailleurs, dès que l’on prend le parti éditorial de ne pas être exhaustif, on s’expose à de telles critiques.

Rappelons à la décharge de l’auteur et de l’éditeur que cet ouvrage est clairement orienté vers le grand public et non pas vers les spécialistes avertis qui se sentiront immanquablement frustrés à sa lecture. En définitive, nous avons ici un ouvrage à recommander à tous ceux qui veulent aborder simplement la découverte et la reconnaissance des oiseaux d’Europe.


Rémi Luglia
( Mis en ligne le 07/03/2005 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd