L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 7 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Rayon gay & lesbien  ->  
Littérature
Essais & documents
Bande dessinée

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Rayon gay & lesbien  ->  Littérature  
 

Le retour de David
Hélène Gaudy   Plein hiver
Actes Sud - Babel 2019 /  7,80 € - 51.09 ffr. / 199 pages
ISBN : 978-2-330-12493-9
FORMAT : 11,0 cm × 18,0 cm

Première publication en janvier 2014 (Actes Sud - Domaine français)
Imprimer

Lisbon, ville du Nord des Etats-Unis. Non pas la chaleureuse cité portugaise populeuse, colorée et bouillonnante d'activités, mais une ville moyenne aux rues perpendiculaires, coincée entre les montagnes, gelée par un hiver long et rigoureux et à peine réchauffée par le passage de l'été.

C'est là que David Horn a disparu après y avoir passé les quinze premières années de sa vie... Il menait une existence sans vraiment d'histoires au sein d'une famille banale, dans une maison américaine banale, traînant dans une petite bande a priori banale, dont il était malgré tout le centre. Cette banalité, cette vie sans relief dans une ville qui ne se réveille qu'aux roulements de tonnerre provoqués par le passage de camions qui ne ralentissent qu'à peine à l'approche des habitations, devient progressivement insupportable aux adolescents à l'horizon bloqué. C'est alors que David s'évanouit. Malgré les recherches, il demeure introuvable et la cité se reconstruit autour de cette perte, resserrant ses bras autour des enfants, comme autant de sursitaires. Quand David réapparait quatre ans plus tard, la ville est-elle prête à accepter celui qui est désormais un jeune homme. Et est-ce lui, vraiment ?

Hélène Gaudy construit son récit dans une alternance entre trois périodes : avant la disparition, le temps comme arrêté de la disparition et après le retour de David. Elle donne surtout la parole aux amis de David au milieu desquels sa personnalité s'est affirmée, et notamment à Prudence, la fille du groupe, bien sûr amoureuse du grand blond magnétique. Ce sont d'ailleurs les parties les plus réussies du livre, celles où ces portraits d'adolescents en suspens sont dessinés et précisés avec une grande vraisemblance. Le portrait de la mère, attendu, est progressivement éclairé : ses brusques et nécessaires désirs d'indépendance, la vie figée après la perte de son enfant et le retour à la vie, inquiète et pleine d'espérance.

Restent que les allers-retours incessants dans le temps hachent un peu trop le récit au point de lui faire perdre rythme et phrasé.


Amélie Bruneau
( Mis en ligne le 25/09/2019 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd