L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 19 février 2020
  
 
     
Le Livre
Rayon gay & lesbien  ->  
Littérature
Essais & documents
Bande dessinée

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Rayon gay & lesbien  ->  Littérature  
 

Premier amour
Arnaud Cathrine   Romance
Robert Laffont - R 2020 /  16,50 € - 108.08 ffr. / 304 pages
ISBN : 978-2-221-21670-5
FORMAT : 13,6 cm × 21,4 cm
Imprimer

. «Qu’est-ce que c’était ? Une passion ? Un amour ? Une obsession érotique ? Ou une de mes inventions ?» (Hervé Guibert - Fou de Vincent)

Cette magnifique citation, en tête du dernier roman d’Arnaud Cathrine, résume parfaitement le roman. Vince - diminutif de Vincenzo -, un ado bien dans sa peau, ressent le besoin physique d’aimer quelqu’un, un autre garçon dans son cas. Son homosexualité est naturelle, bien vécue sauf si on l’insulte, alors il cogne violemment. Surtout si un inconnu dans une soirée le traite de «tarlouze», incident qui se produit chez son meilleur ami Octave qu’il connaît depuis la naissance, leurs mères étant amies d’enfance. Octave n’est pas homosexuel, il a une copine au lycée ; ils sont vraiment très proches tous les deux.

Le roman prend la forme d’un journal intime adressé au lecteur que Vince tutoie ce qui le rend familier. Vince se met à nu, avec ce carnet de notes intime, des conversations SMS, sans chichi, de façon crue, reflet du langage des jeunes et témoignage d’une sensualité qui s’ignore. Il ne veut pas rater le début de sa vie amoureuse, pour trouver le bon garçon, c’est presque une obsession ; en attendant de trouver la perle rare, il regarde des vidéos pornos chics et s’entiche de leurs vedettes américaines. Sa mère pense que ces amours imaginaires sont salutaires car rien n’est pire que la frustration ; elle comprend parfaitement les tourments érotiques de son fils ainsi que son désir. Ils sont très fusionnels ; il n’y a pas de père dans la famille.

Vince rêve d’un monde où les homosexuels pourraient se définir par autre chose que par leur sexualité, avoir le droit à l’indifférence et ne pas poser de problème. La sexualité humaine n’est qu’une composante certes importante de l'individu mais qui ne suffit pas à le résumer. Pourquoi ostraciser certains et pas d’autres ?

Vince va gagner sa part de bonheur et rencontrer l’amour avec un garçon auquel il n’a jamais pensé, par sa proximité, son ami Octave. Ils passent des vacances aux Canaries avec leurs mères en se découvrant amoureux et heureux. La découverte réciproque de leur corps les comble physiquement et moralement ; ils ont la chance que leur première expérience soit une réussite. A la rentrée, la situation se complique. Que va devenir leur belle histoire ?...

Par ce récit réaliste, Arnaud Cathrine fait participer le lecteur à ce bonheur. On ressent les émotions troublantes et fascinantes des personnages. Il est très bouleversant de revenir sur les premiers émois, les premières expériences et les premiers chagrins si douloureux à l’adolescence.

Un roman très juste, pour adultes et adolescents qui se cherchent.


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 24/01/2020 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd