L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 21 septembre 2020
  
 
     
Musique Classique &Opéra  ->  

Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un compositeur/interprète
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Musique Classique &Opéra  ->  Musique concertante  
Tchaïkovski / Medtner - Premiers Concertos pour Piano
Piotr Illitch Tchaïkovski (1840-1893)
Nikolaï Medtner (1880-1951)
Yevgeny Sudbin( piano )
 Sao Paulo Symphony Orchestra
John Neschling( direction )

BIS Codaex distribution 2007   
BIS 1588

Super Audio CD hybride stéréo/multicanal
Imprimer


Le premier concerto pour piano et orchestre en si bémol mineur Op. 23 de Piotr Ilyitch Tchaïkovski fut créé à Boston le 25 octobre 1875, dans sa version originale, et en 1889 dans sa version révisée. C'est cette dernière que nous retrouvons dans cet enregistrement.

L'œuvre fut littéralement détestée par Anton Rubinstein qui la rejeta avec violence pour finir, quelques temps plus tard, par la mettre à son répertoire de pianiste. Car la partition demeure aujourd'hui l'une des plus célèbres de son auteur. Le premier concerto pour piano et orchestre en do mineur Op. 33 de Nikolaï Karlovich Medtner (1880-1915), en un seul mouvement, fut créé par le compositeur lui-même en 1918. Aujourd'hui, la musique de Medtner est toujours peu enregistrée et c'est fort dommage car elle mérite plus qu'une simple attention. Ivan Ilyin, un philosophe russe dit à son propos : "La musique de Medtner surprend et ravit... Vous pouvez vous imaginer que vous avez entendu la mélodie auparavant... Mais où, quand, de qui, durant votre enfance, dans un rêve, dans un état de délire... Vous allez vous creuser la tête et chercher dans votre mémoire en vain : vous ne l'avez jamais entendue : elle résonne pour la première fois dans vos oreilles... Et c'est comme si vous l'attendiez depuis longtemps... Parce que vous la "connaissez", non pas d'un point de vue sonore mais spirituel. Car le contenu spirituel de la mélodie est universel et primordial... C'est comme si les désirs et les envies présents depuis une éternité chez nos aïeux chantaient en nous ; ou, comme si les mélodies éternelles que l'on a entendues au paradis et préservées dans cette vie comme "envies étranges et ravissantes" revenaient enfin à la mémoire et chantaient encore".

Accompagné par l'orchestre symphonique de São Paulo que dirige John Neschling, le jeune pianiste Yegeny Sudbin nous offre une interprétation inspirée des deux concertos. Avec un jeu clair, précis, fiévreux, puissant mais aussi retenue, aérien et méditatif, il donne à ces œuvres un éclairage nouveau mettant en avant les richesses de l'orchestration et du discours pianistique. Un SACD d'approfondissement et de découverte.


Jean-Noël Millo
( Mis en ligne le 15/05/2007 )
Imprimer

Ailleurs sur le web :
Lien vers le site de Opus HD Magazine
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd