L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 21 septembre 2020
  
 
     
Musique Classique &Opéra  ->  

Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un compositeur/interprète
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Musique Classique &Opéra  ->  Musique instrumentale  
Tchaïkovsky. Prokofiev - Concertos pour Piano
Piotr Illitch Tchaïkovski (1840-1893)
Serge Prokofiev (1891-1953)
Kirill Gerstein( Piano )
 Deutsches Symphonie-Orchester Berlin
James Gaffigan( Direction )

Myrios Classics Harmonia Mundi 2015   
MYR 016

Super Audio CD hybride stéréo/multicanal
Imprimer


Pour le 175ème anniversaire de la naissance de Tchaïkovsky, le musée de ce dernier, situé à Kline en Russie, offre la possibilité de découvrir une nouvelle édition de son Concerto pour piano N°1 datant de 1879, contrairement à celle que nous connaissons tous datant de 1875. Cette nouvelle version authentifiée comme étant celle du dernier souhait du compositeur est ici enregistrée en première mondiale sous les doigts inspirés de Kirill Gerstein qui précise :

«Comparant la Version de 1879 avec l’édition posthume, je suis convaincu que la substance musicale de cette œuvre se trouve exprimée de manière plus authentique dans la partition originale du compositeur. Nombre de variantes en termes de dynamique, d’articulation et de tempo dans la première version suggèrent une conception plus lyrique, presque schumannienne de ce concerto».

Le Concerto pour piano et orchestre N°2 en sol mineur de Prokofiev qui suit est une «partition provocatrice, qui lance un défi à l’auditeur en même temps qu’à l’exécutant (auquel elle impose une performance à la limite des possibilités physiques), elle est cependant rien moins que superficielle, souligne André Lischke : des angoisses non dissimulées la traversent, mais ce sont celles d’un tempérament fort, et la lutte est d’autant plus spectaculaire».

Soutenu par une direction d’orchestre à la fois précise et puissante signée James Galligan, Kirill Gerstein atteint des sommets de virtuosité qui laissent pantois. Dans une prise de son quelque peu diffuse en 24Bit 192Khz, ce SACD est tout simplement remarquable et mérite grandement d’être remarqué.


Jean-Jacques Millo
( Mis en ligne le 25/04/2015 )
Imprimer

Ailleurs sur le web :
Lien vers le site de OpusHD e-Magazine :
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd