L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 21 octobre 2021
  
 
     
Séries Télé  ->  

Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un réalisateur/acteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Séries Télé  
Cape, épée et mots d’amour
avec Jean-Paul Carrère, Patrick Dewaere, Ludmila Mikaël, Jacques Balutin
Koba Films Video 2009 /  24.99  € - 163.68 ffr.
Durée DVD 220 mn.
Classification : Tous publics

Sortie Cinéma, Pays : France, 1967
Sortie DVD : 7 Janvier 2009

Version : 2 DVD 9, Zone 2 (10 épisodes)
Format vidéo : PAL, format 1.33
Format image : N&B, 4/3
Format audio : Français Dolby Digital 2.0
Sous-titres : Aucun


Bonus :
- Notes d’entretien avec Patrick Dewaere
- Biographie du Comte de Gobineau
- Repères historiques
- Filmographies
- Présentation de la collection

L'auteur du compte rendu : Essayiste, romancier, Jean-Laurent Glémin est titulaire d’un troisième cycle en littérature française. Ayant travaillé notamment sur les sulfureux Maurice Sachs et Henry de Montherlant, il se consacre aujourd’hui à l’écriture de carnets et de romans. Il n’a pas publié entre autres Fou d’Hélène, L’Imprésent, Fleur rouge, Chair Obscure, Continuer le silence.

Imprimer


Trois années à peine séparent le Patrick Dewaere (1947-1982) de La Tour Miracle du Café de la gare où il officiera avant de se consacrer exclusivement au cinéma, avec pour tremplin un film exceptionnel : Les Valseuses de Bertrand Blier. Et c’est un Patrick Dewaere en jeune premier que ces dix épisodes présentent en noir et blanc. Ce visage de poupin, ce sourire d’ange et cette silhouette fluette ne présageaient en rien la carrière de Dewaere durant les années 70. Habitué à des rôles plus ou moins sombres durant cette décennie qui le conduira au suicide, il est inhabituel de le voir si gai et si léger dans cette série historique écrite pour la télévision française.

Adapté du Prisonnier chanceux du Comte de Gobineau, Jean de la Tour Miracle raconte l’histoire d’un jeune catholique aux prises avec les guerres de religion des années 1560 et les affrontement entre catholiques et protestants. Le traitement privilégie les dialogues assez savoureux, les scènes de bataille en extérieur ainsi que la passion amoureuse du jeune homme pour deux femmes que tout oppose. Là-dessus se greffent des enlèvements, des combats, des trahisons, des poursuites à cheval, des scènes de séduction et de comédie entre les différents personnages.

Tel les Thierry la Fronde ou Fanfan la Tulipe qui triomphaient à l’époque, on reste dans la qualité «Comédie Française» pour la télévision. Réalisation soignée, jeu d’acteurs impeccable (Jacques Balutin en tête) et scénario bien ficelé font que le spectateur appréciera le spectacle. Jean Claude Carrère, le réalisateur, avait déjà travaillé avec Dewaere un an plus tôt dans Les Hauts de Hurlevant, c’est donc un format qu’il maîtrise assez bien. Adaptation littéraire oblige, les dialogues sont travaillés en fonction et intègrent le langage et la morale chevaleresques de l’époque.

Dewaere, en fil conducteur de toutes les péripéties, confère à l’ensemble une vitalité et un enthousiasme non dénués de charme. Ses perpétuelles hésitations entre ces deux femmes qu’il dit aimer font à la fois sourire et comprendre ce qu'est le drame de ne pas savoir aimer ! Une série sans prétention mais de qualité ; il était judicieux de réunir ces épisodes dans une version DVD 40 ans après les premières diffusions. Et puis... on retrouve un Patrick Dewaere de 20 ans, entouré d’une pléiade d’acteurs confirmés et justes dans leurs rôles respectifs de seigneurs et de domestiques en tous genres...


Jean-Laurent Glémin
( Mis en ligne le 16/01/2009 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • La Meilleure façon de marcher
       de Claude Miller
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd