L'actualité du livre Vendredi 24 mai 2024
  
 
     
Films  ->  

Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un réalisateur/acteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Films  ->  Policiers / Thrillers  
Agents secrets
avec Frédéric Schoendoerffer, Monica Bellucci, Vincent Cassel, André Dussollier, Charles Berling
TF1 Vidéo 2004 /  25  € - 163.75 ffr.
Durée film 105 mn.
Classification : Tous publics

Sortie Cinéma : 2004, France

Version : DVD 9 / Zone 2
Format image : 16/9 compatible 4/3
Format audio : Français, Dolby Digital 5.1 et DTS

DVD Edition Collector Double DVD

DVD 1
Le Film
Version commentée par le réalisateur

DVD 2
Le making of
Le making of du saut en parachute
Interview de Frédéric Schoendoerffer
Un clip sur la musique d'IAM
Scènes coupées
Cascades commentées
Collector module

Imprimer


Qui dit agent secret dit forcément Bond, James Bond. Bien que Monica Bellucci puisse faire une parfaite James Bond Girl, on est très loin du compte sans que cela ne soit péjoratif. Loin des gadgets préparés avec amour par Q, Frédéric Schoendoerffer ferait plutôt dans le réalisme et la psychologie. Ce n'est pas non plus les bla-bla du Triple Agent d'Eric Rohmer mais une sorte de juste milieu entre les deux.

Pour simplifier, on pourrait parler d'espionnage à visage humain, les beaux visages humains de Vincent Cassel et Monica Bellucci. Alors autant oublier tout de suite les poursuites en Aston Martin de notre ami James, une 307 Peugeot et une Renault Clio feront très bien l'affaire. Tout de suite plus proches de nous, ces agents secrets.

Tout commence avec le cadavre du personnage joué par Charles Berling qui, grâce à Dieu et à une boulette de pain, a pu sauver la puce bourrée d'informations : c'est incroyable ce que l'on peut mettre comme informations sur une puce !
La puce est un grand classique de l'espionnage et Frédéric Schoendoerffer les connaît, ses classiques. Il a compulsé une quantité impressionnante de faits-divers pour écrire le scénario de son film. Le résultat est une histoire qui semble vraie, aussi vraie que le commun des mortels peut s'imaginer la vie d'agents secrets. On reconnaîtra aisément la référence aux faux époux Turange et à la rocambolesque histoire du Rainbow Warrior, fameux bateau de Greenpeace qui finit coulé dans les eaux du port d'Auckland et qui sert de toile de fond au film. La puce sauvée confirme les soupçons des services secrets français sur l'identité de celui qui participe à un trafic d'armes alimentant la guerre civile en Angola. On va lui faire passer un message et l'inciter à limiter ses activités en coulant son prochain chargement de passage au Maroc.

Sous les ordres d'André Dussollier qui, avant d'être le patron du 36 quai des Orfèvres d'Olivier Maréchal, était déjà un chef mais d'espions, on dit colonel, pour les besoins du film et de Schoendoerffer. Dussollier est toujours impeccable, incarnation de l'autorité naturelle. Sur place au Maroc, les faux époux Vincent Cassel et Monica Bellucci organiseront l'opération que deux plongeurs professionnels se chargeront d'exécuter. C'est après que tout se complique : il s'agira de lutte avec des services étrangers, de règlement de compte mais aussi de manipulation. On parlera aussi de mission, de facteur humain, de différence entre collaboration et obéissance, de comptes à rendre.

De facture moins classique, au niveau du scénario s'entend, la deuxième partie du film est la plus intéressante. Ou comment des agents bien que méritants ne sont que des pions qui doivent exécuter, s'exécuter et accepter manipulations et compromissions.
Au final, Frédéric Schoendoerffer signe un film classique dans sa réalisation et tout à fait agréable à regarder. La surprise vient d'un scénario qui réussit à prendre ses distances avec les canons du genre. Des Agents secrets humains, simplement et joliment humains.

Côté DVD, c'est aussi du classique que nous propose TF1 Vidéo pour ce coffret Collector double DVD. Les bonus contenus sur le deuxième DVD sont à la hauteur des espérances entretenues par un coffret atypique. Deux making-of, des interviews, des cascades commentées (il y en a quelques-unes dans le film), un clip avec I.AM mais aussi un beau livret de 16 pages. Beau contenant, beau contenu.


Judicaël Tracoulat
( Mis en ligne le 06/12/2004 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd