L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 8 mars 2021
  
 
     
Films  ->  

Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un réalisateur/acteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Films  ->  Fantastique / Science-Fiction  
Akira
avec Katsuhiro Otomo
Manga Vidéo 2002 /  20  € - 131 ffr.
Durée film 120 mn.
Classification : Tous publics

Le DVD existe en édition classique et en édition collector (interview du réalisateur, Making of, note de production…)

Sortie Cinéma : 1989, Japon

Version : DVD 9/Zone 2
Format vidéo : 1.33
Format image : 1.78
Format audio : Anglais (THX Surround EX), Français (Dolby Digital 5.1), Japonais (Dolby Digital 2.0 Surround)
Sous-titres : Français, Anglais

Imprimer


Trente et un ans exactement après la fin de la Troisième Guerre mondiale, le chaos règne dans Néo-Tokyo, où des gangs s’affrontent inlassablement, semant la terreur et la mort sur leur passage. C’est dans ce monde dévasté et privé de toute règle que la révolution couve, alimentée par la montée du fanatisme religieux. La disparition du jeune voyou Tetsuo aurait pu passer inaperçue dans ce marasme ambiant si son ami Kaneda ne s’était pas inquiété de son sort. En effet, il semblerait que Tetsuo ait été enlevé par l’armée afin de subir de mystérieux tests dans le cadre du projet Akira… Quel effroyable secret cachent donc ces expérimentations clandestines ?

Adaptation du manga éponyme de Katsuhiro Otomo, dont la première parution date de 1982 (!), Akira est considéré aujourd’hui comme un chef-d’œuvre incontournable dans le monde de l’animation japonaise. Reprenant les thèmes chers au cyberpunk, le film nous renvoie l’image d’un Japon post-atomique dégénéré et apocalyptique. C’est dans cette ambiance très «fin de siècle» qu’évoluent des êtres en perdition, engloutis par une société urbaine où l’exiguïté et la surpopulation mènent à toutes formes de violence : circulation d’armes, de drogues, émergence de sectes, avec en filigrane le spectre du terrorisme.

Terriblement visionnaire, Akira offre ainsi des scènes de désolation et de destruction d’une violence extrême, soutenues par une bande-son psychédélique et un graphisme saisissant, qui hélas ne révèlera toute sa puissance que dans les vingt dernières minutes du film. Parfois excessivement nébuleuse, l’animation n’évite tout de même pas l’écueil de la confusion et, comme tout bon manga de SF qui se respecte, se perd dans des considérations métaphysiques alambiquées. Le progrès est-il forcément un bien pour l’Homme ? La connaissance mène-t-elle au bonheur ? L’expérimentation humaine appartient-elle à un avenir irrémédiablement proche ? Autant de questions qui font froid dans le dos et mal à la tête, traitées sur un mode profondément pessimiste. Hypnotique et sombre, l’univers dépeint dans Akira s’auréole ainsi d’une apocalypse toute biblique : la fin du monde n’est jamais bien loin.


Océane Brunet
( Mis en ligne le 14/06/2004 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd