L'actualité du livre
Littérature  

Ultima Necat - Journal intime
de Philippe Muray
Les Belles Lettres 2015 /  33 €- 216.15  ffr. / 578 pages
ISBN : 978-2-251-44550-2
FORMAT : 15,5 cm × 21,5 cm

Passionnant, désopilant, jouissif

Ce second tome du journal intime de Philippe Muray permet de nous faire rentrer plus avant dans latelier du romancier et essayiste. Ce journal, commenc lge de 33 ans et qui ne sera publi qu sa mort (une entreprise semblable celle dun Saint-Simon) dploie toutes les arcanes, les penses, les doutes, les colres, les dcouragements dun corps obstin. Un bourreau de travail.

Philippe Muray a alors dj crit plusieurs ouvrages et sattle son roman Postrit qui lui donne beaucoup de mal. Il faut dire que les romans de Muray ne sont pas ce quil a crit de plus russi mais l'intrt pour ce passionn de Balzac et de Cline est justement dessayer de comprendre son poque par l'criture.

Ce journal intime est un chantier de dfrichage o la pense ctoie des considrations concrtes plus triviales: Jai aim et jaime passionnment lanalyse, tout le dcouragement du temps ne men loignera pas. Cest pour moi comme de fouiller mthodiquement une touffe de femme, explorer en les sparant ses fanfreluches de poils, les tourbillons fumants de ses boucles, sy enfouir (p.51). Philippe Muray dshabille tout, dvoile tout, toujours le nez fich sur le rel. Il dit tout ou presque en liant une analyse de haute vole aux aspects de la vie les plus crus... car les deux ne sont pas spars comme on le croit bien trop souvent en France. Comme sil y avait dun ct le ciel des ides et de lautre la vie quotidienne et intime et que les deux navaient pas de liens effectifs. Cela rejoint au fond le grand projet de Philippe Muray: dvoiler les faux semblants de lpoque, tout ce grand divertissement contemporain qui veut camoufler le rel.

On comprend pourquoi Philippe Muray voulait quun tel journal intime ne soit pas publi de son vivant tant lauteur ne se cache pas ou trs peu. la lecture, on imagine sans peine le scandale ou linfamie qui lui serait tombs dessus tant il se pose en ngatif de l'esprit du temps, en "attaquant" toutes les baudruches qu'on tente de nous imposer... On y sent un corps pensant et souffrant, suant, jubilant, analysant, dcryptant tout ce quil lit, voit, regarde, touche. Les anecdotes concrtes fourmillent et fusent, toujours dans un style remarquable, dlicieux comme un bon vin. A plusieurs reprises, on est mme oblig de laisser tomber le livre tant le rire secoue ou la fulgurance de sa pense laisse pantois.

On peut ne pas tre daccord avec ce quil crit sur son poque et les conclusions quil tire mais limportant est cet effort de comprhension du monde. Ce que Philippe Muray aime, c'est la complexit de ce monde et la retraduire dune faon concrte et relle... avec aussi beaucoup dironie et dhumour.

Ce second tome constitue en quelque sorte un tournant car on y voit tout ce qui fera Philippe Muray quelques annes plus tard. On attend donc impatiemment le troisime tome de ce journal intime.

Passionnant, dsopilant, jouissif.

Yannick Rolandeau
( Mis en ligne le 08/01/2016 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)