L'actualité du livre
Littératureet Romans & Nouvelles  

Suicide Girls
de Aymeric Patricot
Léo Scheer 2010 /  19 €- 124.45  ffr. / 218 pages
ISBN : 978-2-7561-0258-0
FORMAT : 12,4cm x 18,9cm

Eros & Thanatos

Cest une vie range que mne ce jeune professeur de rgion parisienne: un appartement dcor avec soin, une compagne sduisante et cultive, des origines bourgeoises quon ne cache pas. Et pourtant, cette existence paisible se lzarde quand des visions morbides font irruption dans sa vie quotidienne sans quil ne puisse les prvenir. Il en attribue lorigine aux doutes qui lassaillent depuis que son pre est mort. Ce que tous ont interprt comme un tragique accident de la circulation, il le voit comme le suicide dun homme qui, toute sa vie, a impos lui-mme et ses proches une tenue, une svrit et une rserve qui finirent par le tuer.

Pour se gurir de ses pulsions suicidaires et chapper au dsespoir que lui procure, plus de dix ans aprs les vnements, la mort de son pre, il dcide de sonder le suicide, ses raisons, ses modalits aussi, travers les vies bouleverses de certaines jeunes femmes rescapes de tentatives. Cest en fait deux voix que se poursuit le roman: ce cheminement douloureux mais fascin par la violence et la sexualit qui y est souvent mle, et le rcit de Manon, jeune femme marginale qui depuis ses annes de collge a d subir, son corps dfendant, les assauts des mles irrsistiblement attirs par une silhouette dont elle semble ignorer la capacit dattraction sexuelle. Les deux vont se rencontrer, et si une attirance immdiate et puissante les emporte, cest surtout une renaissance quils entrevoient, comme si avoir sond la part obscure de leurs tres leur avait permis denvisager la possibilit dun bonheur.

Certes, le roman est sombre. Lauteur voudrait pntrer, dans la mesure du possible, les trfonds de lme quand elle bascule et quon porte la main sur soi. Mais au final, un sentiment dinsatisfaction mane: le lourd hritage paternel est cens justifier la dmarche du jeune homme. Pourtant, plus on avance dans le rcit de ses expriences, plus il semble que la fascination pour la mort et le sexe est lunique raison de cette plonge dans les abmes. De temps autres clatent quelques images puissamment exprimes dans une langue travaille et matrise.

Amélie Bruneau
( Mis en ligne le 22/11/2010 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)