L'actualité du livre
Littératureet Romans & Nouvelles  

Les Petits gouffres
de Christina Mirjol
Mercure de France 2011 /  15 €- 98.25  ffr. / 155 pages
ISBN : 978-2-7152-3190-0
FORMAT : 14,2cm x 20,6cm

Amères madeleines

Cristina Mirjol publie son troisime roman Les Petits gouffres au Mercure de France. Le roman est constitu de nouvelles offrant des images, souvenirs denfance, drles ou nostalgiques, tous intimes.

Grand mre pleure, ses larmes coulent doucement sur ses doigts rids et sur le gteau danniversaire de son petit fils... Est-ce parce quelle est vieille quelle pleure?... Le temps passe si vite... Elle se rappelle: elle aussi a eu dix ans, deux longues jambes et, au bout dun torse maigre, une tte de bcasse, dit maman. Cest vrai quelle a lair bte, dgingande, emptre dans ces grands bras et ces interminables jambes qui ont pouss. Dans sa tte un dsordre sest install. Bouscule, affole par tous les ordres quon lui inflige- tiens-toi droite, lave tes mains, sois belle: tu as dix ans... Oui, oui, elle essaie. Dix ans... est-ce l lge o la vie tout coup devient noire, lge o, en un instant les parents sont vieux et ont perdu leur pouvoir de rconforter et de rassurer ? Bien sr elle se rappelle... ctait hier....

Frigidaire, en voil un mot quotidien, anodin, sans danger. Qui pourrait croire quil recle de tels abmes de terreur? Avec elle, la classe sche: il faut trouver le synonyme qui se substituera avec vidence au mot frigidaire. Cest la toute nouvelle exigence de Mademoiselle Escoffier, la prof de franais, qui plonge dans leffarante certitude de leur nullit les trente enfants soumis aux exigences de la langue franaise. Tous, ils ont tous compris le jeu de la prof mais elle, sa grande bouche noire et ses noirs cheveux, les paralyse... Un synonyme de frigidaire... Osera-t-elle... elle a bien une petite ide...

Et puis lautre, la patiente, lindulgente institutrice, celle qui rachtera lexigeante Mademoiselle Escoffier, celle qui accordera un premier prix de posie au petit Pierre, le bgue. Ah! Apollinaire! Pierre la sait encore sa posie! Les parents ny croient pas... Bien sr... Ils ne peuvent pas y croire: humilier ainsi un enfant... comment peut-on?

Une langue crite qui imite la perfection la langue orale, volontairement purile, avec ses rptitions, ses hsitations. Mlant imparfait et prsent Christina Mirjol passe de lancien maintenant avec un talent pervers qui met le lecteur dans une transe phmre. Chaque nouvelle se lit comme un petit drame: dans un dcor des plus banals, tout coup un mot met en alerte, le climat change, le lecteur attend, sinquite.

Lauteur fait ressurgir ces petits drames de lenfance, ces minuscules souvenirs qui, lorsquils semblent vouloir crever la surface de notre mmoire pourraient nous mettre en danger. De ceux qui nous feraient vite basculer dans ces Petits gouffres si notre raison dadulte ny mettait vite bon ordre. Gnants, ces souvenirs, douloureux peut-tre, qui nous ont btis... ou dtruits peut-tre... quelque part.

Anny Lopez
( Mis en ligne le 08/06/2011 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)