L'actualité du livre
Littératureet Romans & Nouvelles  

Le Temps de rêver est bien court
de Bertrand Longuespé
Thierry Marchaisse Editions 2012 /  19 €- 124.45  ffr. / 259 pages
ISBN : 978-2-36280-015-3
FORMAT : 14,0 cm × 20,5 cm

Les ''événements''

La guerre dAlgrie, si lointaine et si proche, ne cesse dalimenter des querelles sur le pourquoi, le comment, les consquences sur notre vie actuelle, les vitements qui auraient t souhaitables, le repentir... Nous navons pas fini de dcortiquer cet pisode dramatique pour nos deux pays. Cest loption choisie par Bertrand Longuesp, de se placer de tous les cts, dtre pour et contre, de faire parler tous les protagonistes, chaque personnage ayant un point de vue diffrent, bien expliqu, bien ressenti et juste.

Edgar Grion, communiste, appel comme sous-lieutenant pendant la guerre dAlgrie, fait son mtier avec intrt, dcouvrant la guerre, lAlgrie et Fanny, la sur dun ami, pour laquelle il prouve trs vite une attirance profonde. Tous les clans politiques sentrecroisent et quand le Parti lui demande de donner des informations sur le nombre de destructions, de dplacements de personnes ou de tus, il le fait dans un rapport unique qui ne reprsente pas grand-chose pour lui mais qui lui vaudra des ennuis srieux. Pourra-t-il sen sortir? Restera-t-il en Algrie malgr les vnements? Que deviendra sa relation avec Fanny, sympathisante de lOAS?

Le livre, bien document, est crit dans le dchirement, celui de la population algrienne et celui des colons, rien nest oubli dans ce dilemme affreux et mortel quont connu bien des gens. La trame politique, vritable fondement de cette situation, est bien sr voque, mais de faon superficielle, laccent tant mis essentiellement sur les rapports humains et les interrogations philosophiques sur le sens de la vie et la nuisance des idologies. Il est intressant de noter le parallle qui est fait entre le dpart dAlgrie dans le sang en 1962, et la construction du mur de Berlin la mme poque, dans un remarquable dplacement daveuglement. Le style est agrable, le rythme bien men et les moments dramatiques intensment dcrits, un peu longuement en ce qui concerne les pages de torture, mais cela a donn loccasion Bertrand Longuesp de dvelopper plus profondment son antipathie, voire son hostilit lgard de larme.

Dany Venayre
( Mis en ligne le 25/05/2012 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)