L'actualité du livre
Littératureet Romans & Nouvelles  

La Belle indifférence
de Sarah Hall
Christian Bourgois 2013 /  15 €- 98.25  ffr. / 170 pages
ISBN : 978-2-267-02446-3
FORMAT : 12,0 cm × 20,0 cm

ric Chdaille (Traducteur)

L'empire des sens

Toute incursion dans la prose potique de Sarah Hall laisse admiratif. Aprs quatre romans magiques, la Britannique fascine nouveau avec La Belle indiffrence, son premier recueil de nouvelles qui compte sept histoires parfaitement ciseles dans lesquelles la violence qu'elle suggre dgage toujours autant de force que celle qu'elle dcrit explicitement. La densit de l'ensemble s'explique aussi par le foisonnant rseau de correspondances et d'chos qu'elle tablit entre paysages naturels et corporels, animalit et humanit, quotidien et universel. Quel qu'en soit le dcor, le comt de Cumbrie (o est ne Sarah Hall), Londres, l'Afrique du Sud ou un lac finlandais, chaque nouvelle raconte un fragment de vie rvlateur et met en scne une protagoniste fminine qui se retrouve face elle-mme. Cinq femmes et deux jeunes filles.

Dans Le parfum du boucher, Kathleen se lie d'amiti avec Manda, une dure cuire qui fonctionne l'instinct tout comme ses frres caractriss par une bestialit que Kathleen choisira sciemment d'utiliser. Dans La rivire dans la nuit, Dolly, comprend avant tout le monde que son amie Magda va mourir et part chasser pour lui confectionner une tole en vison qu'elle portera dans la tombe. Un geste dans lequel elle met tout son amour. Pourtant la mort de Magda, dont on pourrait supposer Dolly inconsolable, lui enseigne une vrit qu'elle n'imaginait pas : Je pensais qu'elle allait me manquer et, de fait, son charme et sa gaiet me manqurent. Sa douce franchise me manqua. Mais elle n'tait nullement prsente dans mes rves. La vrit de la mort est chose singulire. Car quand ils nous quittent, les tres chers sont comme s'ils n'avaient jamais t. En disparaissant de cette terre, ils disparaissent de l'air mme. Ne restent que les landes et les montagnes, le monde matriel sur lequel nous nous trouvons et sur lequel nous rgnons. Nous sommes les loups. Nous sommes les lions. Aprs tant de soires battre les berges avec les chiens et mes frres, absorbe par un bouillant dessein que je ne comprenais pas vraiment, je rvais nuit aprs nuit de la rivire. Je la rve en ce moment: rivire de parfums vols serpentant travers notre paradis invers.

Pour les hrones plus ges des cinq autres nouvelles, les vrits surgissent d'une rflexion sur leur vie amoureuse et sexuelle. Les cinq histoires qui entrelacent dsir et manque, prsence et absence, proximit et distance dgagent le got amer du doute et du regret. Une femme qui attend son amant plus jeune l'htel (La belle indiffrence), une autre qui a fui la brutalit de son mari et son village du nord pour se rfugier chez une amie Londres (Les abeilles), Hannah dont le mariage est devenu une coquille vide et qui sur les conseils d'une amie s'engage sur la voie des amours tarifes (L'agence), une dispute qui vire au drame (Elle l'assassina, lui qui tait mortel) et une glaante escapade en Finlande (Vuotjrvi)

Outre une parfaite matrise de la narration (variation entre rcits aux premire, deuxime et troisime personnes), Sarah Hall s'empare des mots de faon unique. Une criture viscrale dont la trs belle traduction d'Eric Chdaille rend la fulgurance. Magnifique et vertigineux d'intelligence.

Florence Cottin-Bee
( Mis en ligne le 01/03/2013 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)