L'actualité du livre
Littératureet Romans & Nouvelles  

Standard
de Nina Bouraoui
Flammarion 2014 /  19 €- 124.45  ffr. / 283 pages
ISBN : 978-2-08-131500-6
FORMAT : 13,6 cm × 21,0 cm

Ni... Ni...

Bruno Kerjen nattendait rien de la vie. trente-cinq ans, il avait la certitude que rien dimportant ne le prcdait et que rien dimportant ne lui succderait. Bruno Kerjen faisait partie des invisibles ; un homme de la masse qui tait convaincu que le monde rel tait fait dhommes et de femmes son image, qui pouvaient tre remplacs sans que personne remarque la diffrence de lun, labsence de lautre. Ni riche ni pauvre, ni laid ni beau, ni dou ni idiot, cet homme standard menait une existence banale. Employ dune entreprise de composants lectroniques, il naimait que son travail. L il tait limage de son existence, sans surprise ni grande difficult.

Jusquau moment o il reoit un appel de son copain, Gilles : Marlne est revenue. Marlne, sa premire obsession. Marlne, la femme toxique de ses annes de lyce, la seule femme qui suscite en lui une motion autre que le dgot. Elle devient son secret, sa nouvelle force. Pour elle, il serait parfait, mme si la perfection nexiste pas. M par ce rve singulier, Bruno Kerjen va tout perdre...

Cest un homme qui va chuter. Mais il ne va pas chuter parce quil sest dcid aimer. Ce nest pas un homme tomb amoureux ; cest un homme hant par sa premire obsession. Marlne nexiste pas vraiment, dans le sens o ils nont rien vcu ensemble. Elle nest quun fantasme de son existence dnoue de sens. Il est hant par son isolement, par lennui et par un ddain profond pour les hommes et pour la vie. La tragdie de Bruno Kerjen nest pas son amour vou lchec, cest quil a renonc vivre

travers sa chute, Nina Bouraoui propose une analyse effrayante d'une socit en crise : Bruno Kerjen faisait partie du dsastre comme les millions de petits corps qui se levaient tous les matins pour se rendre au travail sans lassurance de le garder jusquau soir. La crise ntait pas juste conomique elle tait en chacun des hommes, en chacune des femmes, abmant les rapports, fragilisant lamour quand il existait encore. Nous vivons une poque assez terrifiante, assez sombre, assez lugubre, explique-t-elle. La crise se rpand dans cette histoire. Cest un roman rude, inquitant

Et pourtant, l'auteur s'adonne librement des envoles lyriques. Il y a toujours de la lumire et de la beaut dans lcriture de Nina Bouraoui, ce qui permet de schapper de la sinistrose. Bien quon nprouve pas beaucoup de sympathie pour ce laiss-pour-compte, il inspire quand mme une certaine fascination

Mari Berg Henie
( Mis en ligne le 16/04/2014 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)