L'actualité du livre
Littératureet Romans & Nouvelles  

Le Bunker - Deuxième témoignage
de Laurent Herrou
Jacques Flament Editions 2015 /  10 €- 65.5  ffr. / 88 pages
ISBN : 978-2-36336-175-2
FORMAT : 13 cm × 20 cm

Lauteur du compte rendu : Arnaud Genon est docteur en littrature franaise et professeur certifi en Lettres Modernes. Il enseigne actuellement les lettres et la philosophie en Allemagne, lEcole Europenne de Karlsruhe. Visiting Scholar de ReFrance (Nottingham Trent University), il vient de publier Roman, journal, autofiction : Herv Guibert en ses genres (Mon Petit Editeur, 2014). Il a cofond les sites herveguibert.net et autofiction.org.

Anima, Animus, Alter, Ego

Imaginez-vous le 21 juillet 2014. Vous tes en compagnie de 216 autres personnes, dix mtres sous la terre, assistant la crmonie dinauguration dun espace culturel souterrain en bton. Imaginez maintenant une dflagration, des gravats qui viennent obstruer toutes les issues. Vous ne savez pas ce qui sest pass, lextrieur. Vous tes enferm dans 3000 m2 avec de quoi manger et boire pendant une anne. Cest l, en rsum, la situation apocalyptique que Jacques Flament, directeur de la trs srieuse maison ddition qui porte son nom, a propos plusieurs de ses crivains.

Aprs le tmoignage de Thierry Radire, et avant ceux de Benoit Camus et Jacques Cauda, paratre en mars et avril, Laurent Herrou, qui publie chez cet diteur son quatrime livre, nous propose le sien. Au dbut, ils sont deux. Lun creuse, lautre le regarde. Il creuse pour sen sortir, et sen sortir, dans ces conditions, cest avoir un but. Il creuse pour donner du sens la vie qui se droule sous terre alors mme que celui qui laccompagne, qui laime, qui lui lche le doigt en sang, qui lui parle de son sexe, que tout le monde appelle fillette ou fifille, ntait pas plus heureux, avant, dehors. Il creuse, et creuser est devenu sa raison dtre. Il est artiste, comme tous les autres prisonniers, crivain plus prcisment. Alors, il lui faut du sens, en chercher, en crer, en donner ce quil fait.

Ensuite, il sarrte. Il ne creuse plus. Alors que lautre sest endormi, il est all avec un homme rgler son compte Bruno, le serveur qui regardait sa moiti de manire trop insistante. Il la tu. Violemment. Pourtant, les intellos prsents dans le bunker croyaient dur comme fer que la littrature et lart [les] sauveraient. Mais lart les sauve-t-il? Peut-tre les rend-il fous, schizophrnes, les amne-t-il se ddoubler, faire du je un autre, de lalterun ego?

Laura, le personnage qui prend la parole parmi dautres dans la dernire partie du rcit, renvoie dailleurs au titre du premier roman de lauteur (Balland, 2000). Laura, ctait le double fminin de lcrivain. Le livre lui est ddi. La boucle est boucle? Il y a des doubles dont on ne se dpartit jamais

A travers ce riche huis-clos polyphonique qui reste coll aux mains, Laurent Herrou interroge le statut de lcrivain, de son travail, de sa place dans la socit, comme il lavait dj fait diffremment dans Je suis un crivain (Publie.net, 2008). Il interroge aussi lidentit, explore les liens que lanima et lanimus aurait dit Jung tissent en chacun, observe les multiples visages qui habitent lesprit du crateur. Il parle de la condition homosexuelle, du dsir, de la violence. Enfin, il questionne lcriture elle-mme, sa force et sa faiblesse, sa ncessaire absurdit.

Lcrivain libre des mots, libre les autres, mais se sauve-t-il vraiment? A creuser

Arnaud Genon
( Mis en ligne le 23/02/2015 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)