L'actualité du livre
Littératureet Romans & Nouvelles  

Se taire
de Mazarine Pingeot
Julliard 2019 /  19 €- 124.45  ffr. / 288 pages
ISBN : 978-2-260-05325-5
FORMAT : 13,4 cm × 20,5 cm

La loi du silence

Ainsi se résume à présent la vie de Mathilde : se taire. Elle a vingt ans, une belle carrière de photographe devant elle. Fille du plus grand chanteur français et petite-fille d’un poète académicien, elle est envoyée par un grand magazine chez une sommité du monde politique, prix Nobel de la paix, pour un shooting. L’homme, la stature imposante, s’approche d’elle et la viole. Elle est humiliée, tétanisée ; elle réalise quand même ses photos qui auront un grand succès.

La famille de Mathilde lui conseille le silence absolu pour la protéger et préserver son entourage, le nom familial, ne pas faire d’esclandre et être jetée en pâture aux médias. Détruite par son drame, elle abandonne la photo et commence des études d’urbanisme. «Le silence ne viendra pas après, le silence appartient au bureau, à la maison, comme ses fenêtres et sa porte. Cette scène n’a pas eu lieu, j’en suis le seul témoin, les photos n’en montreront rien. (…) J’ai été programmée pour ne pas faire de scandale».

Elle rencontre Fouad, six ans plus tard, un architecte beau-parleur. Ils s’installent ensemble et elle lui raconte le viol. Il lui demande de porter plainte, ce ne sera qu’une main courante sur le conseil du commissaire. Fouad l’enferme petit à petit dans une relation de domination et de possession. Bien qu’elle soit enceinte, un soir, il la gifle. Mathilde part vivre chez sa sœur puis chez sa grand-mère qui l’a toujours soutenue ; là, elle élève seule son fils. Plusieurs années passent ; l’épisode de la main courante ressurgit et se répand dans la presse...

La sensibilité et la fragilité des personnages est palpable. Le carcan familial étouffe Mathilde sans se rendre compte du traumatisme physique et mental vécu et ressassé par la victime. De nombreux thèmes sont abordés avec finesse : l'importance du nom, la réputation d’une famille menacée par l'un de ses membres, victime innocente d’un pervers intouchable, le poids du secret, la loyauté... Cette opposition entre les valeurs familiales et personnelles mettent en miroir deux instantanés de la vie d’une jeune femme. L’écriture est sobre, efficace bien que très élégante, et construit une intrigue au suspense infernal.

«Dehors et dedans à la fois, agissant au contraire de mes principes, au rebours de moi-même, avec une complaisance scandaleuse, jusqu’où irai-je dans la haine de moi ? Jusqu’à quelles compromissions ?».

Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 06/09/2019 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)