L'actualité du livre
Littératureet Romans & Nouvelles  

Après la fête
de Lola Nicolle
Les Escales 2019 /  17,90 €- 117.25  ffr. / 155 pages
ISBN : 978-2-36569-445-2
FORMAT : 14,0 cm × 22,5 cm

Fêtes et défaites

Premier roman de Lola Nicolle, qui vient de l’édition, Après la fête plonge le lecteur au cœur d’une génération confrontée à la réalité, après la fin des études et la recherche d’un premier emploi souvent décevant. A l’inconscience et l’innocence estudiantines, quand les jeunes sont encore pris en charge par les adultes, succède le souci de gagner seul sa vie, de s’assumer avec un métier agréable et surtout devenir indépendant des parents. La vie amoureuse souvent se fracture alors dans un réel qui devient difficile, perturbée aussi par des sentiments hésitants. Cette génération est en quête d'un sens dans la vie, souvent illusoire. Cela donne une chronique douce-amère et mélancolique sur une jeunesse dont les rêves s’effondrent dès qu’ils sont confrontés à la réalité.

Antoine et Raphaëlle, jeune couple qui vient de finir des études de lettres dans une université de la banlieue parisienne, voient leur bonheur conjugal se disloquer lentement : chacun cherche un travail. Raphaëlle, qui vient d’un milieu social plus aisé, jouit d'un carnet d’adresses assez fourni qui lui permet d’être embauchée tout de suite. Antoine vient d’une cité et n’a ni les bonnes relations ni le profil qui conviennent. Il connaît une période de chômage qui l’humilie et l’éloigne de sa compagne. Après le temps des fêtes estudiantines, vient celui des défaites professionnelles.

Le roman commence le 13 novembre 2015, jour des attentats de Paris... la fin de l’insouciance pour beaucoup ; la capitale libre et insouciante a été touchée au cœur, et sert ainsi de métaphore d’un amour et d’une liberté qui se fracassent. «Mais le réel avait rattrapé notre amour par le col. Pour toi le travail endossait d’autres valeurs, induisait d’autres enjeux. Bien entendu, c’était important pour moi, intellectuellement, socialement. Mais j’avais cette confiance tranquille propre aux membres de la petite bourgeoisie».

Le récit décrit efficacement la difficulté de trouver sa place dans la société, une fois sorti du cocon des études, alors qu’on devient libre... et seul dans la vie. La plume est sensible et poétique, le récit se construit sur de jolis allers-retours entre le passé et le présent avant le temps des désenchantements. Comment faire pour être à la fois libre et responsable ?...

Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 18/10/2019 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)