L'actualité du livre
Littératureet Romans & Nouvelles  

La Cuillère
de Dany Héricourt
Liana Levi 2020 /  19 €- 124.45  ffr. / 233 pages
ISBN : 979-10-349-0314-6
FORMAT : 14,3 cm × 21,0 cm

Hiraeth

. «La cuiller signifie l’humain et sa sociabilité mieux que tout autre ustensile domestique. Alors que le couteau coupe - et peut donc meurtrir ; alors que la fourchette pique - et peut donc mutiler, la cuiller englobe et transporte, tel le ventre sécurisant d’un mammifère marin ou d’une cathédrale».

Dans ce premier roman, Dany Héricourt cite à plusieurs reprises des extraits des Mémoires d’un collectionneur du colonel Montgoméry Philipps, récit du XIXe siècle. Nous sommes en 1985 et ce court récit plaît aussi aux jeunes adultes, comme un conte. Seren Lewis-Jones, dix-huit ans le lendemain de la mort de son père, vit au Pays de Galles où ses parents et ses grands-parents maternels gèrent un sympathique hôtel, l’hôtel des Craves (les corbeaux), étape pour randonneurs.

Appuyée au bord du lit ou gît la dépouille de Peter Lewis, son père subitement mort, le regard de Seren est attiré par une cuillère près de la tasse de thé du défunt ; elle n’appartient pas à la vaisselle de l’hôtel. Qu’elle soit intriguée est un peu dire ; ce bel objet en argent ciselé porte des armoiries et les initiales B B. Seren veut connaître le mystère de sa provenance, et la raison de sa forme inhabituelle. Artiste dans l’âme, elle en dessine tous les contours, s’entraîne ; elle veut se perfectionner pour la Welsh Academy of Arts.

Elle mène son enquête avec son grand-père Pompon, un érudit qui l’aide, les rares fois où son cerveau n’est pas embué par la boisson. Nanou, la grand-mère galloise et linguiste à ses heures, apprend à Seren avant son départ que le mot mélancolie est typiquement gallois : «Hiraeth». Seren décide en effet de partir en France avec une vieille Volvo, héritage de son père. La traversée en ferry, très mouvementée, et la conduite à droite ne lui facilitent pas les choses ! Délaissant Paris, elle fonce vers la Bourgogne en faisant le tour des châteaux, en commençant par B pour percer le mystère de la cuillère. Elle avance dans cette quête initiatique qui lui donnera l’occasion de grandir.

Un premier roman rétro et réussi sur le mode du road movie, si l'on peut dire. Les secrets de famille, le deuil, la naissance d’une vocation artistique épicent agréablement ce texte écrit avec un humour noir délicieux. Le récit est riche en mots gallois incompréhensibles pour des Gaulois ; Seren, adolescente très vive, pratique beaucoup l’autodérision et est fort surprise par les us et coutumes français, dont elle s'accommode pourtant.

Un auteur à découvrir.

Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 11/09/2020 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)