L'actualité du livre
Littératureet Romans & Nouvelles  

Dix ans après
de Julian Barnes
Mercure de France - Bibliothèque étrangère 2002 /  18.5 €- 121.18  ffr. / 256 pages
ISBN : 2-7152-2223-8

Retrouvailles douces amères

Julian Barnes a connu un beau succs avec Love etc., livre qui lui a valu, en 1992, le prix Femina tranger. Dix ans aprs, son trio hroque est de retour : Gillian, Olivier et un Stuart bien dcid reconqurir sa femme ravie, il y a dix ans par Olivier, un don juan clownesque que les annes ont passablement reint.

Dans Love, etc., Stuart apparaissait en lanant un "Salut ! Je mappelle Stuart Hugues. Enchant de vous rencontrer. On se serre la main ?" Dix ans aprs, il annonce son retour tout naturellement : "Salut ! On sest dj rencontrs. Stuart. Stuart Hugues." Et on se laisse prendre aussi facilement que si "il y a dix ans", ctait hier. En somme, Julian Barnes sonne des retrouvailles, avec un ton plaisant, mi-nostalgique, mi-ironique. Mais dans ce roman doux-amer, lhumour est presque toujours teint dune ironie particulire ; non pas ce mouvement lger de lesprit que clbrait Janklvitch, mais plutt le sentiment de la drision et de la fltrissure. Lun dans lautre. Si bien que, touchs au cur presque coup sr, on voudrait de temps autre crier au "coup bas".

Les retrouvailles de Stuart et dOlivier, ou le roman de lamiti perdue, se double de celles de Stuart et de Gillian - le rcit de limprobable second printemps. Ces deux-romans-en-un sont construits avec la technique du contrepoint : plusieurs personnages vivent la mme aventure, ce qui permet de la raconter de diffrents points de vue. Cela donne au lecteur lillusion de lomniscience qualit divine sil en est. Mais si cette astuce est efficace, elle est galement trop facile, car en ralit fonde sur un rcit un peu superficiel. A chaque page, le lecteur zappe dune pense lautre, dun personnage un autre. Et de fait, ce livre est une auberge espagnole : on y trouve non pas ce quon y a apport, mais un peu de tout. Des poncifs sur lamour, des mots frapps "au coin du bon sens", dautres encore, incisifs, pertinents, brillants. Et faonns pour laisser pensif le lecteur, lequel est le vritable hros de ce livre, car appel raliser, dans le mme temps que le trio, son propre bilan amoureux, professionnel, social, etc.

Sil est vrai que "de nos jours, les fables de La Fontaine se passent au supermarch", alors on peut avouer que le livre de Julian Barnes est un roman de gare - sans avoir le sentiment de mdire. Simplement, ce rcit allie des qualits fort nombreuses une vocation de distraction. Et peut-tre ce rcit est-il tout simplement moins intelligent quon ne le prsuppose un temps ? Comment dire que l'on n'est pas convaincu par un livre pourtant reconnu et clbr ? Et bien voil qui est fait...

Vianney Delourme
( Mis en ligne le 18/02/2002 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)