L'actualité du livre
Littératureet Romans & Nouvelles  

Pluie de janvier
de Alejandro Rossi
Gallimard 2000 /  11.45 €- 75  ffr. / 158 pages
ISBN : 2-07-075777-3

La mémoire reconstituée

Les six nouvelles qui composent ce recueil sont comme six pices rescapes d'un puzzle oubli dans un coin de grenier. Au lecteur de faire travailler son imagination, nourrie par la prose d'Alejandro Rossi, pour reconstituer une image, celle d'un pays ou d'un continent - l'Amrique latine, on suppose - dont les soubresauts incessants ont conduit sa population ne plus trs bien en connatre la ralit historique et actuelle.

Des patriarches, vieux sages ou soldats ddis des causes perdues ou secrtes, donnent quelques indices au travers de rcits, de portraits, de tmoignages. Mais qui s'adressent-ils? Ils parlent un langage cod, font rfrence des faits mystrieux, des personnages falsifis, des hirarchies secrtes. Il y a ceux du Port et ceux des Rgions, ceux qui appartiennent au Parti de l'Union et ceux qui sont membres de la Secte Orageuse, les partisans du passage de la Patrie la Nation, il y a les Martyrs, le Collge des Historiens... Toute une terminologie abstraite qui rappelle certaines oeuvres de science-fiction, ou la phrasologie si prise des rvolutionnaires de tous poils. A l'agitation des personnages officiels de ce pays, rpond l'apathie de ses habitants et des rgions tombes en dshrence. Comme si le temps semblait suspendu. Et pourquoi vivre pour son pays en effet, lorsque d'autres se chargent de rcrire l'histoire ?

C'est une drle de musique que nous joue Alejandro Rossi, par moments frustrante - comme lorsqu'on reste hermtique la musique srielle - par moments envotante, car le pays et ses habitants, malgr la mise en forme historique dont ils font l'objet, dgagent une posie certaine : Alejandro Rossi a des expressions tonnantes pour dire la beaut des filles, la vanit des engagements, l'tat d'abandon du pays, l'exploitation d'un filon d'or, la vieillesse et la mort, l'amour et le sexe. Malgr ces moments de grce littraire, le lecteur reste en retrait : il referme l'ouvrage sans avoir pu comprendre le pass, ni deviner l'avenir de tous les protagonistes qui peuplent ces nouvelles. Mais, pourtant, touch par un imaginaire nourri des grands mythes hispano-amricains.

Geneviève Duchemin
( Mis en ligne le 27/03/2000 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)