L'actualité du livre
Littératureet Romans & Nouvelles  

Le Bouddha Blanc
de Hitonari Tsuji
Mercure de France - Bibliothèque étrangère 1999 /  21.37 €- 139.97  ffr. / 261 pages
Fémina Etranger 1999
ISBN : 2-7152-2149-5

Pourquoi les souvenirs disparaissent-ils ?

"Pourquoi, pourquoi les souvenirs disparaissent-ils ?" telle est l'interrogation lancinante de Minoru, personnage principal du Bouddha Blanc. Telle est aussi sa rvolte et la raison de son ultime projet : rappeler tous les habitants de son le l'existence de leurs anctres. De l'enfance la vieillesse, on suit le parcours de cet armurier que tout prdispose au refus de l'oubli...

Il y a d'abord les traditions famililales : de l'aiul, samoura devenu forgeur de sabres, au pre, forgeron qui, la guerre faisant ncessit, devient rparateur de fusils. Le personnage embrasse son tour, comme ses camarades d'enfance, la corporation de sa famille. Il y a aussi le lieu : une le replie sur elle-mme, et pourtant terriblement accessible aux drames comme la guerre, qui forme une sorte de huis-clos o les destins se croisent et se recroisent de gnration en gnration.

Il y a encore les concidences : tout comme ses parents ont perdu un enfant, le hros perdra, dans des conditions similaires, son fils. Comme lui, son pouse puis sa fille manifesterons des dons de rminiscences de leurs vies antrieures... Il y a surtout une curieuse prdisposition de Minoru ne jamais percevoir une exprience comme totalement nouvelle, mais ressentir, ds la prime enfance, des impressions de dj-vu qui le troublent, l'interrogent... Il y a enfin la mort qui, indiffrente, frappe jeunes enfants et vieillards et qui constitue les seuls rendez-vous qui marquent durablement le personnage et renforcent en lui cette conviction que tous les tres se valent et, au travers des ges, communient.

En dfinitive, loin d'tre dsespr ou pessimiste, le roman tmoigne d'un profond humanisme qui dpasse les clivages culturels. Bien sr, c'est un roman japonais et le lecteur s'tonnera parfois de l'effacement de l'individu devant une ralit sociale qui le dpasse, mais il n'en prouvera pas moins de la sympathie et de la comprhension pour un hros que l'auteur rend, par la force de son vocation, parfois oublieux de sa propre famille pour nous faire partager ses doutes, et finalement ses convictions, sur l'extraordinaire solidarit humaine ncessaire la vie en socit.

Bas sur l'histoire de son grand-pre, le roman d'Hitonari Tsuji constitue, de l'aveu de son auteur, une tentative d'interprtation des motivations d'un homme qui a souhait lever un monument rappelant aux habitants d'une le le lien qu'ils entretiennent avec leurs morts... En la matire, il ne peut y avoir de clivage entre un auteur oriental et un lecteur occidental.

Valérie Nguyen
( Mis en ligne le 10/01/2000 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)