L'actualité du livre
Littératureet Romans & Nouvelles  

Expiation
de Ian McEwan
Gallimard - Du Monde Entier 2003 /  24.50 €- 160.48  ffr. / 489 pages
ISBN : 207076477X
FORMAT : 14 x 21 cm

Traduit de l'anglais par Guillemette Belleteste.

Relever la tête hors de l'eau

On plonge dans ce roman comme sil s'agissait d'un bassin ancien, abandonn, lintrieur duquel les fragments d'une mosaque miroitent et se transforment sous les cercles concentriques de la lecture. L'histoire dbute la manire des romans anglais du XVIIIme, dans une langue un peu dsute, un peu emprunte, mais combien sensuelle, dans une villa la campagne un jour d't. Tour tour, chaque personnage invite le lecteur dans la sphre qui lui est propre et l'emporte dans une valse o les vies se brisent les unes contres les autres.

On est encore au dbut de lhistoire, cest--dire hors du temps. Le roman souvre sur le dcor thtral que la petite sur et crivain en herbe, Briony, a concoct pour sa famille. Briony, adolescente, bute sur deux sphres qui s'entrechoquent, celle de sa vie denfant et celle de sa vie dadulte. Dans le chaos d'une runion familiale qui tourne mal, elle va commettre une faute qu'elle se devra d'expier toute sa vie : accuser l'amant de sa sur du viol de sa cousine, sans en dtenir aucune preuve. Un caprice denfant qui entachera sa vie adulte. La complexit de la faute rvle l'adolescente des abysses de culpabilit et d'innocence que l'on retrouve par la suite dans chacun des personnages du roman. Qu'ils soient innocents ou coupables, tous subissent les supplices de l'expiation. Leur faute : voluer dans des milieux auxquels ils n'appartiennent pas (sociaux, culturels, temporels) et qu'ils ne matrisent pas tout fait. L'Eden perdu, le rideau se lve et plonge les spectateurs dans les remous de l'Histoire. Le rcit livre, comme les fragments dun bonheur bris, des indices qui ne laissent aucun doute sur la ralit du temps. Nous sommes bien dans les annes trente, la guerre en toile de fond. Les paysages romantiques laissent place des espaces dpourvus de toute sensualit. Ce sont ceux de la Seconde Guerre mondiale, sur le front et dans les hpitaux, o Briony, qui a dsormais dix-huit ans, travaille. L'rotisme du corps et la gourmandise des assonances s'effacent. Les mots portent le got amer des dissections et des amputations pratiques sur les soldats.

Digne des plus grands romanciers, la plume de Ian McEwan dcrit avec brio l'volution des diffrents personnages et de leur environnement. Elle met nu les petites vies qu'elle anime et rvle la fragilit des individus face l'Histoire, aveugle aux destins humains. Autre prouesse du romancier, celle de faire voluer son style mesure que le temps dfile. En cela, il nous interroge sur les limites de l'criture au XXme sicle. La structure du rcit sappuie sur une mise en abyme complexe du roman dans le roman, tout en maniant le style dlaiss dune autre poque. Ian McEwan ne se laisse ainsi entraner ni dans un retour nombriliste et strile de la littrature sur elle-mme on pense l quelques-uns de nos crivains contemporains ni dans un roman fleuve ou dsuet. L'auteur de ce rcit n'est autre que la vieille femme que Briony est devenue en 1999, celle qui nous fait remonter petit petit de ce mauvais rve d'un autre temps jusqu' l'poque o nous vivons. Elle nous rappelle que donner vie lintimit et la douleur des personnages est ce qui constitue la base solide de toute recherche romanesque. L'criture est peut-tre une manire d'vacuer la faute que chacun porte en soi ds lors qu'il pntre dans la sphre d'autrui. Un moyen de faire du lecteur le complice de cette faute en lentranant dans sa chute puis den faire le tmoin de son expiation en le ramenant au rel. Une manire de recoller des morceaux de vies et de relever la tte hors de l'eau.

Anne-Cécile Bourget
( Mis en ligne le 24/09/2003 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)