L'actualité du livre
Littératureet Romans & Nouvelles  

Danger public !
de Mathieu Goguel
Terre de Brume 2003 /  9.75 €- 63.86  ffr. / 262 pages
ISBN : 2-84362-187-9
FORMAT : 13x19 cm

Gazzzzzzzzzz !!

Le monde motard est un mystère pour tous ceux et celles qui ne pratiquent pas la moto. Les notions de prise de risque, inconfort, rébellion viennent poser une question essentielle : comment cette population marginale parvient-elle à se démarquer par son seul choix d’un moyen de locomotion ? L’image du motard, fortement stéréotypée, est souvent synonyme d’inconscience, de violence, mais aussi de liberté, de solidarité. Ce qu’on oublie parfois en parlant de moto, et qui suffit pourtant à expliquer cette douce folie qui semble habiter bon nombre de motards, c’est la passion. C’est précisément ce qui rend les motards si différents, si inaccessibles et tellement difficiles à comprendre par tous ceux qui peuvent vivre sans «Elle». Il n’est pas ici question de choix, la moto s’impose aux motards qui, pour partager et entretenir cette différence, créent un langage, un mode de vie et se regroupent régulièrement.

L’auteur de Danger public !, Mathieu Goguel, sait parler aux motards ! Pour en être un lui-même, il a compris le besoin de reconnaissance de cette population. Danger public ! est son premier roman et offre à ses lecteurs, qui vivent la moto du matin au soir, la possibilité de lire cette passion dans ce véritable polar de motard.

L’action se déroule à Paris, lieu où cette population est la plus importante et sans doute aussi où elle fait le plus parler d’elle. On connaît les arguments des automobilistes et piétons face aux deux roues ; mais passons de l’autre côté et partageons le quotidien des motards parisiens. Ils n’attendaient que cela, qu’on s’intéresse à leur passion, qu’on leur mitonne une histoire rien que pour eux…. Et ils seront conquis !

L’auteur le sait bien, il a truffé son livre des références de ses lecteurs : Joe Bar Team, la bande dessinée devenue culte dans ce cercle très fermé, une poignée de magazines spécialisés, les revendications de la FFMC (Fédération Française des Motards en Colère), jusqu’au vocabulaire propre au monde motard…

L’intrigue est presque un prétexte pour parler de l’engin, mais elle est de qualité. Une série de meurtres sur des automobilistes va mobiliser les services de la brigade criminelle de Paris, déjà occupée par les hold-up répétés de braqueurs qui profitent de leurs deux roues pour se fondre dans la jungle de la circulation parisienne. On rentre dans l’histoire comme on regarde un bon film policier. La lecture est facile, le lecteur se sent chez lui. L’ensemble respire la moto. Difficile à première vue de croire que cela puisse intéresser quiconque ne connaît pas ce monde.
Pourtant, Mathieu Goguel prend le temps d’expliquer les termes et les références motardes et souhaiterait voir son livre changer quelques a priori négatifs que traînent encore les pilotes.

Livre très efficace, parfaitement ciblé, Danger public ! a ravi déjà un grand nombre de motards qui se retrouvent dans ces lignes et dans cette atmosphère décidément particulière.

Valérie Charoing
( Mis en ligne le 05/12/2003 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)