L'actualité du livre
Littératureet Romans & Nouvelles  

Constat d’Occident
de Laurent Schang
Éditions Alexipharmaque 2007 /  17 €- 111.35  ffr. / 137 pages
ISBN : 978-2-9525875-4-9

Schang d’honneur

Son style, et plus encore ses sujets de prdilection, en hrisseront plus dun. On pourra lui reprocher dcrire comme un trentenaire immature, mal remis de la fascination quadolescent il entretenait pour lhebdomadaire Troupes dlite ; on lui fera perfidement remarquer que, pour un rform de la Grande Muette, baser sa littrature sur des faits darmes relve dun refoulement morbide, malsain, pire encore : suspect. Dont acte.

Il nempche que Laurent Schang a une plume, et son Constat dOccident en atteste. Comment qualifier exactement les textes qui composent ce recueil ? Ce ne sont proprement parler ni des nouvelles ni des portraits. Plutt de brusques irruptions en plein thtre des oprations. Des plonges au cur mme de lAction. Et le confort du lecteur ny est en aucun cas mnag, quand il se trouve transport aux cts du Leutnant Ernst Jnger, pris la nasse au fond dun trou dobus avec pour seul secours son Luger enray ; dans un bureau de GRH, durant lentretien dembauche dune jeune recrue russe retour de Tchtchnie ; ou encore au sommet de limmeuble o, ce 25 novembre 1970, Mishima, pd sublime, admira pour lhonneur le rutilement de ses boyaux.

La plume de Laurent Schang est de la froideur dune lame. Elle trempe, parfois un peu complaisamment mais en tout cas toujours avec intensit et sincrit, dans la boue et le sang. En rendant ainsi ses lettres de noblesse au rcit de combat, par le biais fort peu coutumier du tmoignage fictionnalis, cet auteur redonne souffle une littrature que lon nosait plus, que lon ne risquait plus. Peut-tre est-il mme en passe de donner vie un nouveau genre, que lon pourrait appeler, faute de mieux, la polmographie. On attend en tout cas avec impatience le grondement de son prochain blind

Frédéric Saenen
( Mis en ligne le 10/12/2007 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)