L'actualité du livre
Littératureet Romans & Nouvelles  

Être Hieronymus Bosch
de Anatoli Koroliov
Calmann-Lévy 2008 /  18 €- 117.9  ffr. / 336 pages
ISBN : 978-2-7021-3854-0
FORMAT : 14,0cm x 22,0cm

Traduction de Luba Jurgenson.

Roman chimère

Anatoli Koroliov sinterroge sur la mansutude de lesprit, comment un crivain peut laborer une uvre, tout en occultant les souvenirs qui le hantent, avec une obstination maniaque. En rdigeant tre Hierominus Bosch, lauteur revient sur son pass. Nous sommes dans les annes soixante-dix, dans une zone disciplinaire en Oural du Sud. A peine ses tudes de droit acheves, Anatoli Koroliov est appel sous les drapeaux Bichkil, une campagne grise et lointaine. Deux annes dans un camp pour soldats dtenus, une prison qui a des allures de cachots sordides dun autre temps. Chaque jour, il est le tmoin des conditions dplorables dincarcration, les prisonniers sont parqus comme des animaux, peine nourris, en proie leurs geliers tortionnaires. Il se rend compte, dsabus, devant laborer des rapports inutiles et grotesques, que son rle de juge dinstruction nest quun simulacre. Il y passera deux annes, deux annes en enfer, dans le silence.

Seule la nuit est source de rconfort, malgr des conditions spartiates dhbergement, son esprit svade, loin de la rumeur de Bichkil. Il part au Moyen-Age, au temps de Hierominus Bosch, peintre flamand la vie mystrieuse. Fascin depuis son enfance par ses tableaux, il devine un esprit tortur, celui qui cherche exhiber par maints dtails lhumanit dans toute son horreur. De cette vision apocalyptique, il tente de reconstituer une biographie, une sorte de roman chimre. Mais devant les similitudes entre ce monde aux horribles contours et celui de sa prison, lauteur ne peut sparer luvre fictionnelle de lautobiographie.

Avec ce livre noir, Anatoli Koroliov dresse un portrait sans concession de lURSS, terre des tnbres et du dsespoir, mais sans avoir su rendre les sentiments dangoisse, de dsuvrement et de dgot. Par de multiples et inutiles figures de style, lhistoire semptre dans un rcit qui annihile tout ressenti. Prtentieux et hermtique, Etre Hierominus Bosch oublie son lecteur, devenu tranger ce monologue abscons.

Catherine Martinez-Scherrer
( Mis en ligne le 07/03/2008 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)