L'actualité du livre
Littératureet Biographies, Mémoires & Correspondances  

Colette
de Claude Francis et Fernande Gontier
Perrin 2004 /  21.50 €- 140.83  ffr. / 439 pages
ISBN : 2262021546
FORMAT : 16x24 cm

Apéritif

La rdition (la premire publication date de 1997) de lune des biographies de rfrence du mythe Colette nous laisse sur notre faim. Bien sr, ces quatre cents pages redonnent toutes sa vie Sidonie-Gabrielle Colette, et cette vie, on le sait, fut passionne et passionnante. La petite fille, la femme, lamie, lpouse attendrie, logresse anticonformiste, la garce et lingnue libertine, la danseuse nue, lactrice et la femme de lettres, elles sont toutes bel et bien l. Et autour delles, la camarilla des personnages du sicle, figures du jour ou de la nuit, demi-mondaines et grands hommes, potes, politiques, littrateurs et comdiennes, gravite impeccablement autour du typhon Colette. Et bien sr, pas un pisode de lample feuilleton de cette longue vie -1873 1954- nest pass sous silence.

Mais la manifeste empathie des auteurs avec leur sujet, lvidence de lengagement fminisant (Claude Francis et Fernande Gontier ont galement crit une biographie de Simone de Beauvoir) nempchent paradoxalement pas le propos de tomber dans un travers bien peu fministe : la rduction de lauteur la femme. On savoure certes ou lon dcouvre avec un plaisir non dissimul les frasques de lpouse, les tats dme de lamante trompe, les ruses de la chatte Colette. Et lon apprcie sans faons la reconstitution de pans entiers dpoques pour nous si lointaines, surtout celle, trouble et enttante, de lavant-1914.

Mais o est-elle, luvre, dont on nous prvient pourtant demble quelle reste mconnue, de cet artiste plus complexe et plus gniale encore que la lgende ? Le style de la romancire, lincomparable coup de crayon gras de la portraitiste et de la mmorialiste, la forte prsence de la journaliste, prcurseur du reportage moderne ? On glisse, vite, sur tout cela, comme on cite pour mieux les oublier les louanges de Valry, Proust, Gide, excusez du peu... On lude plus encore ltrange rapport de cette intelligence aux tumultes du monde, en particulier aprs 1939. Ces sujets ne sont pas absents, certes, mais ils paraissent bien ples et chtifs, levs comme bouture en pot, hors la pleine terre o prosprent les amours, les battements de cur et les scnes de mnage, les voyages incessants, les procs avec ou contre Willy, les inclinations durables et les lubies, les fcheries et les coucheries, les mesquineries et les grandes amitis dont la paenne et romantique Colette a semble-t-il plant son luxuriant jardin. On est loin de ces biographies totales, lamricaine dit-on, qui chargent sur leurs solides paules et la vie et luvre et lpoque des artistes tudis. Quitte rater leur coup, ces entreprises-l ne pchent au moins jamais par dfaut dambition, et lon se prend comprendre quelles gagnent du terrain dans les rayonnages et sur nos tagres.

Mais le livre remplit son objectif : relooker la vieille image strotype de la femme Colette. Pour lcrivain, mieux vaut sans doute, bien que le sujet ne rsume pas non plus totalement le propos de lauteur, se pencher sur le troisime tome du triptyque consacr par Julia Kristeva au Gnie fminin (Fayard, 2002). Quant aux relations de la dame du Palais-Royal avec son temps et avec lhistoire, on les trouvera mieux cernes dans Colette, une certaine France, de Michel del Castillo (Stock, 1999). Dernier regret, enfin, la rdition du livre de Claude Francis et Fernande Gontier, inexplicablement, ne comporte toujours pas de bibliographie. Dcidment, une enqute langlo-saxonne sur Colette reste mener.

Jean-Michel Cedro
( Mis en ligne le 20/02/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)