L'actualité du livre
Littératureet Biographies, Mémoires & Correspondances  

André Gide - Maurice Denis - Correspondance 1892-1945
de Maurice Denis et André Gide
Gallimard - Les cahiers de la NRF 2006 /  25 €- 163.75  ffr. / 419 pages
ISBN : 2-07-078214-X
FORMAT : 14,0cm x 20,5cm

Annotations de Pierre Masson, Carina Schfer et Claire Denis.

L'auteur du compte rendu : Rmi Mathis est lve l'Ecole Nationale des Chartes. Il prpare une thse sur Simon Arnauld de Pomponne sous la direction d'Olivier Poncet (ENC) et Lucien Bly (Paris IV).


Conversations sur l’art

Lexposition sur Maurice Denis qui se tenait au muse dOrsay a dj ferm ses portes. Comme souvent, elle sest accompagne dune floraison ditoriale dun grand intrt. Il y eut bien entendu un catalogue et des ouvrages de vulgarisation. Mais lexposition est galement loccasion dlargir nos connaissances par la publication de sources, qui peuvent se lire comme des uvres et sont du plus grand intrt pour les chercheurs. Les complicits intellectuelles qui lient un auteur et un peintre sont finalement fort intressantes pour tablir des ponts entre les deux arts. On connat les liens entre les pomes de Mallarm et les uvres dOdilon Redon, beaucoup moins lamiti entre Maurice Denis et Andr Gide.

Trs jeune encore, Gide sintresse la peinture, notamment Srusier ou Gauguin, il nest pas impossible quil ait eu un aperu de luvre de Denis ds 1891 quand le peintre cre les costumes et les dcors de Thodat de Remy de Gourmont. Le jeune auteur a aussi certainement lu en 1890 un article de Denis qui met en exergue une conception de lart trs proche de celle quil expose dans son Trait du Narcisse. On voit que, malgr leurs diffrences, les deux jeunes hommes voluent dans les mmes milieux et partagent un certain nombre dides, notamment artistiques. Leur vritable rencontre va se faire autour dun projet qui permet de runir leurs talents respectifs. La publication dditions de luxe, illustres par un artiste de valeur tait trs la mode la fin du XIXe et au dbut du XXe sicle, priode du renouveau de la gravure sur bois. Denis illustre ainsi de nombreux ouvrages au cours de sa carrire. Lun des premiers est le Voyage dUrien dun jeune crivain de 23 ans, Andr Gide.

On sait moins en revanche que cette amiti sest poursuivie pendant la vie entire des deux hommes, malgr les voies diffrentes quils ont empruntes. Tout sparait en effet le grand bourgeois protestant, disposant dune fortune personnelle qui lui permettait de mener sa vie sa guise, et le peintre dorigine modeste, pieux et catholique. Tout sparait lcrivain hdoniste et lartiste dune pit scrupuleuse, proche de lAction franaise. Cest principalement sur le thme de la religion, si importante dans la vie et luvre de Denis, que les deux hommes divergent. Selon les uvres, Denis se montre plus ou moins attir par les ouvrages de Gide mais il demeure en tout cas toujours un critique franc et exigeant, qui sait faire abstraction de ses dgots pour apprcier la forme de LImmoraliste ou des Caves du Vatican.

Lvnement clef de leur relation est un voyage Rome en 1898, au cours duquel Gide a promen un Maurice Denis du de la ville ternelle et a su lui dcouvrir ses beauts. Plus tard, les lettres entre les deux hommes rappelleront souvent cet pisode heureux. Gide achte plusieurs uvres de son ami, entre autres en 1901, lHommage Czanne, uvre qui est prsente lexposition du muse dOrsay et dont Gide a fini par faire don au muse du Luxembourg.

Bien que toujours cordiales, leurs relations se distendent peu peu mais ne cessent jamais, malgr des pisodes difficiles. Au total, on conserve plus de 230 lettres changes de 1892 1929. En 1932 encore, alors que Denis est lu lAcadmie des beaux-arts, Gide participe la souscription destine lui offrir son pe et ce dernier accepte encore de prfacer le catalogue de lexposition posthume consacre Maurice Denis au Muse dart moderne lorsque la fille du peintre lui en fait la demande.

Lensemble est la fois dit par les soins dun gidien et dune spcialiste de Maurice Denis. Pierre Masson a dj dit la correspondance de Gide avec Marc Allgret ou Aline Mayrisch et publi de nombreuses tudes sur son uvre. Carina Schfer collabore la rdaction du catalogue raisonn de luvre de Denis. Il y a peu dire sur ldition elle-mme qui est trs bien faite. On regrettera cependant que les lieux de conservation des lettres ne soient pas indiqus, ce qui rend difficile le recours aux manuscrits. Les diteurs ont dcid de ne pas considrer les envois comme de la correspondance mais den donner une photo lorsquils sont conservs et connus. Les envois ne sont dailleurs pas les seuls lments insrs dans le texte : dans la mesure du possible, des tableaux de Denis (parfois indits) sont reproduits, souvent en relation avec le texte.

Cette dition nest donc pas seulement une correspondance dAndr Gide de plus. Lamiti constante mais galement le contraste entre les deux hommes met en vidence loriginalit de leurs thories esthtiques respectives et souligne encore une fois lintrt de la publication de correspondances dcrivains et dartistes.

Rémi Mathis
( Mis en ligne le 26/01/2007 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)