L'actualité du livre
Littératureet Essais littéraires & histoire de la littérature  

Un siècle érotique - Anthologie de la littérature érotique du XXe siècle
de Tran Arnault et Collectif
Omnibus 2010 /  28 €- 183.4  ffr. / 1027 pages
ISBN : 978-2-258-08140-6
FORMAT : 13,4cm x 20cm

Quand la littérature HOOQ…

qui appartient-il, ce fessier apptissant, dune parfaite rondeur, qui semble soffrir et dont pourtant les orifices sont pudiquement dissimuls, den dessous, par les mains de sa propritaire? quels seins se voue-t-elle, cette prire photographie par Man Ray en 1930 et qui illustre la somptueuse anthologie Un sicle rotique des ditions Omnibus? Est-ce celui de La Comtesse au fouet de Mac Orlanou de lO imagine par Pauline Rage? Non, trop vierge de zbrures, pas assez tann Alors celui dune des Trois filles de leur mre? Mon petit doigt me dit quil sagirait alors de lane! Ou peut-tre ce morceau de roi est-il lapanage exclusif du Boucher dAlina Reyes? Lnigme reste entire, et qui voudra mener lenqute, il suffira de se plonger dans ce dlectable volume o senfilent lenvi les plus belles pages fantasmantes et copulantes du sicle pass.

Presque tous les textes y sont reproduits intgralement, offrant en condens une bibliothque rose coquin (ou carrment rose cochon) aux parfaites malhonntes gens que nous navouons pas tre. Une mention spciale pour avoir rendu au grand public loccasion de se frotter la prose la fois ondoyante et charnue dAndr Hardellet dans Lourdes, lentes ainsi qu un bijou: Le Petit ouvrage inachev de Paul Lautaud. Un texte mconnu qui vaut pourtant son pesant de sel, le rcit reposant sur la verdeur du langage que linvtr misogyne et sa fougueuse amante changeaient avant, aprs et pendant lacte. Et nest-ce pas plus grillard encore quand on sait le mari dans la pice ct?

Tran Arnault prsente de main de matre(sse) le sujeten signant une prface qui pique au vif la curiosit du lecteur. Elle y prend soin de rendre un genre trop souvent circonscrit mal propos ses lettres de noblesse. Car cest de cela quil sagit ici, avant mme que de retroussements la hussarde ou de fesses bien mrites: chacune des uvres choisies tmoigne du fait qucrire le sexe, cest avant tout se coltiner avec les mots pour le dire. Faire passer, via le langage, le frisson si particulier du dsir nest donc pas donn au premier venu. Ni la premire: on apprciera ce propos le nombre de romancires, surclassant au gnrique la gent masculine!

Gainsbourg se plaisait rappeler, entre deux soupirs de Bardot, que lamour physique est sans issue. Il navait apparemment pas song celle quoffre la littrature.

Frédéric Saenen
( Mis en ligne le 04/10/2010 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)