L'actualité du livre
Littératureet Essais littéraires & histoire de la littérature  

Beckett
de Didier Anzieu
Seuil 2004 /  25 €- 163.75  ffr. / 265 pages
ISBN : 2-02-062980-1
FORMAT : 14x21 cm

Le miroir dans le miroir

Beckett. Ce titre incisif suffit dresser la toile de fond de louvrage de Didier Anzieu, qui traite autant de lui-mme en tant quouvrage en construction, que de son objet vritable : lcrivain Samuel Beckett et son processus crateur si particulier, enclench larrt volontaire dune psychanalyse avec le jeune Wilfred Ruprecht Bion la Tavistock Clinic de Londres, en 1934 et 1935. Cette psychanalyse avorte constitue larrire-plan du livre de Didier Anzieu et le nourrit. Anzieu propose une thse originale, selon laquelle Beckett aurait labor son style en rfrence implicite au processus analytique : son uvre serait alors une sorte dauto-analyse adresse un psychanalyste absent. Beckett contourne ainsi le procd cher Freud, en conservant la psychanalyse comme rgle de jeu, mais en substituant le soliloque intrieur des personnages au recours au psychanalyste - interprte trop encombrant. Lauto-analyse comme processus crateur.

Les uvres de Beckett, domines par lobsession de la condition humaine (Vous tes sur terre, cest sans remde, nous avertit-on dans Fin de partie), se baseraient donc, pour la plupart, sur des vnements de la vie de lauteur irlandais, camoufls derrire une dsinvolture et une drision au got amer, qui parviennent pourtant nous faire parfois rire de nos propres malheurs.

Ecrit avec passion et sans pdantisme, dans un style trs personnel, un peu la manire dun journal intime, louvrage de Didier Anzieu na pour autre but, si lon en croit son auteur, que de donner envie de lire ou de relire Beckett. Et a marche ! Le style de Didier Anzieu nest pas sans rappeler celui de Beckett lui-mme : concidence, geste intentionnel ou manipulation inconsciente ? Lauteur se pose parfois lui-mme ces questions, et nhsite pas sadresser directement son lecteur pour lui faire part de ses difficults ou de ses impasses, ou mme lui lancer des dfis (comme celui de chercher dans un chapitre le morceau de bravoure !). Toutes ces interpellations rendent le rcit incroyablement vivant et presque, pourrions-nous dire, interactif ! Celui-ci se compose danalyses, danecdotes et de conversations imaginaires, non dpourvues dhumour, avec un lecteur intraitable, qui nargue lauteur et le pousse dans ses derniers retranchements. Un lecteur trs rudit, ceci dit, et cal en psychanalyse ! Louvrage est constitu de sept chapitres (sept, comme la Cration du monde), mais lauteur, ne parvenant dcidment pas terminer son livre (peur de la fin, de la mort ?), nous offre sept Post-scriptum en vis--vis !

Didier Anzieu fait souvent le rapprochement entre les liens unissant le lecteur lauteur, ceux unissant le patient son analyste. La relation Beckett-Bion nourrit la rflexion de Didier Anzieu sur son propre processus crateur, la manire dune auto-analyse : Didier Anzieu se substitue fictivement Bion, Beckett devient donc son patient a posteriori, ce qui le renvoie lui-mme en tant que psychanalyste et en tant quauteur. Triangle multiple ou multi-triangle, le Beckett de Didier Anzieu est une anamorphose, une sorte de mise en abyme des liens psychanalystepatient, auteur-lecteur. Vous suivez ?

Célia Costeja
( Mis en ligne le 29/03/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)