L'actualité du livre
Littératureet Essais littéraires & histoire de la littérature  

Combats littéraires
de Octave Mirbeau
L'Âge d'homme 2006 /  45 €- 294.75  ffr. / 690 pages
ISBN : 2-8251-3672-7

dition critique tablie et prsente par Pierre Michel et Jean-Franois Nivet.

L'auteur du compte rendu : Charg d'enseignement en FLE l'Universit de Lige, Frdric Saenen a publi plusieurs recueils de posie et collabore de nombreuses revues littraires, tant en Belgique qu'en France (Le Fram,Tsimtsoum, La Presse littraire, Sitartmag.com, etc.). Depuis mai 2003, il anime avec son ami Frdric Dufoing la revue de critique littraire et politique Jibrile.


Prose-combat

Octave Mirbeau (1848-1917) fait partie des plus brillants reprsentants de la gnration des nervs de la Belle poque. On connat bien sr son Journal dune femme de chambre, le savoureusement cruel Jardin des supplices ou les tribulations autobiographiques de son Sbastien Roch. Mais la production de Mirbeau dborde amplement du domaine romanesque, pour saventurer, quand ce nest du ct du thtre, dans les arnes de la polmique. Le volume de ses Combats littraires que publie Lge dhomme met dfinitivement en lumire lintense activit de cette plume redoutablement acide, suprmement vivante.

Parcourir ces Combats, cest suivre les dtours dun got, dune fibre et dune conscience face au monde. Mirbeau osa le coup de gueule et le soufflet, une poque o le journalisme se soumettait dj souvent lair du temps et soccupait de tresser des couronnes aux piciers et menus dtaillants de littrature courante. Inattendu, voire inclassable, son jugement abat les icnes prudhommesques et rend hommage des individus de tout bord, que seul le talent runit. Ainsi notre enrag a-t-il exalt, avec une gale fougue, le pre du Chevalier Des Touches et celui des Misrables, le Daudet des Morticoles et le Maupassant de Boule de Suif.

On sinterrogera, et juste titre parfois, sur la bonne foi de Mirbeau qui, longtemps avant de rejoindre les dreyfusards, se fendait volontiers dune pique antismite ; qui neut pas que des mots durs lgard de Barrs, dont il se rira pourtant dans LAssiette au beurre ; qui pouvait tre, une semaine dintervalle, fministe et gyncophobe ; qui conspua la Socit des Gens de lettres pour au bout du compte sy inscrire. On ne remettra par contre nullement en question la sincrit de son criture. Mirbeau ne fut ni un intellectuel ni un clerc. Il se plut exercer son droit la contradiction et, sil lui arriva de pcher par incohrence ou opportunisme, il ne le fit jamais dans lunique souci de flagorner ses contemporains et de sassurer une carrire.

Il reste souligner lextrme gnrosit de cette figure. Mirbeau tonitruait, assassinait coups dadjectifs, vitriolait, sapait les valeurs de ses adversaires, certes. Mais, avant tout, il tait un homme dadmirations, dun soutien indfectible, et mme dun grand secours matriel, pour ses amis. On le constate tout dabord au fil des merveilleux portraits quil dresse dans ses ncrologies, quil sagisse dhonorer des clbrits (Hugo, Barbey, Goncourt) ou de jeunes crivains prometteurs trop tt fauchs (Fervacques ou Hennequin). On le voit encore mieux quand il sagit de dfendre les vivants. Ceux que la justice poursuit au moment de la vague des attentats anarchistes, linstar de Cohen, Fnon, Tailhade ; ceux que leur discordance morale repousse loin dans les marges du gotha littraire ou, tout bonnement, de la socit. Mirbeau sinsurgera violemment contre les conditions de dtention de Wilde Reading ; loppos, il crira parmi les pages les plus vibrantes que lon ait ddies au joaillier en maldictions, Lon Bloy.

Saluons pour terminer le titanesque travail ddition men par Pierre Michel et Jean-Franois Nivet, qui ont russi lexploit de rendre accessibles et lisibles maintes tribunes qui risquaient de sombrer dans loubli de lanecdote trop date pour tre gote. Chacun des articles de Mirbeau est en effet assorti dun appareil de notes qui claire les personnalits cites, le contexte des dbats, les vnements dclencheurs du courroux ou de lloge de Mirbeau, la rception de ses propos.

Frédéric Saenen
( Mis en ligne le 15/01/2007 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)