L'actualité du livre
Littératureet Essais littéraires & histoire de la littérature  

Le Roman, le réel et autres essais - Allaphbed 3
de Philippe Forest
Editions Cécile Defaut 2007 /  20 €- 131  ffr. / 302 pages
ISBN : 978-2-350-18038-0
FORMAT : 13,0cm x 19,0cm

L'auteur du compte rendu : Alain Romestaing est matre de confrences en Littrature franaise lIUT de lUniversit Ren Descartes - Paris V. Sa thse, soutenue La Sorbonne - Paris IV, traite du corps dans lensemble de l'uvre de Jean Giono. Il est rattach lUMR 7171, critures de la modernit, la Sorbonne Nouvelle - Paris 3.

Quelque chose redémarre pour la littérature française…

propos de lauteur et de louvrage, la trs intressante maison ddition Ccile Defaut dit lessentiel en quatrime de couverture : Philippe Forest est l'auteur de nombreux essais et de trois romans parus aux ditions Gallimard : L'Enfant ternel (Prix Femina du Premier roman 1997), Toute la nuit (1999) et Sarinagara (Prix dcembre 2004). Aprs La Beaut du contresens (2005) et De Tel Quel L'Infini (2006), ce troisime volume d'Allaphbed rassemble une srie d'tudes et de confrences, toutes rcentes et souvent indites, consacres au roman moderne. A partir de ses propres livres et de ceux de quelques crivains majeurs (depuis James Joyce et Georges Bataille, Andr Breton et Louis Aragon jusqu' Alain Robbe-Grillet et Philippe Sollers, Kenzaburo O et Philip Roth), Philippe Forest dveloppe une vraie vision systmatique du roman prsent qui, renouvelant leur approche et leur interprtation, touche aux principales questions littraires d'aujourd'hui et invite les envisager de nouveau dans la fidlit l'idal moderne : rpondant au rel et rpondant de lui, le roman se trouve dfini comme: une exprience de l'impossible la faveur de laquelle une figure du Je se rinvente l'preuve du monde.

On chipotera peut-tre sur llgance de la formule vraie vision systmatique, mais on accordera quen effet Philippe Forest est un auteur contemporain important, comme critique et comme romancier. Ctait manifeste lors du non moins important colloque Enjeux contemporains du roman organis le 26 janvier 2007 la Maison de lAmrique Latine et qui a rassembl de nombreux crivains, universitaires et journalistes : Philippe Forest tait non seulement invit et a pu faire entendre ce ton la fois pondr et convaincu que lon retrouve dans ses textes, mais il fut aussi souvent cit. Il est vrai en outre que son actualit est riche puisquil vient de faire paratre chez Gallimard un autre essai intitul Tous les enfants sauf un qui est un retour sur son premier roman, LEnfant ternel. Mais cette actuelle visibilit de lauteur, encore confirme par un rcent entretien dans le Monde des livres, na rien dun effet de mode. Philippe Forest dveloppe son uvre depuis longtemps et avec tnacit.

Cest dailleurs ce qui frappe chez cet auteur : le ressassement dun mme vnement par le biais de modalits dcritures diverses, de rflexions sur des sujets et des auteurs diffrents, et cela depuis une dizaine dannes. Lvnement biographique, cest la mort quatre ans dun cancer de la fille du romancier. Lvnement au sens philosophique et esthtique, cest le roman, en tant quil sattache vraiment rpondre lappel inou du rel (titre de la premire partie de louvrage) et tel que le dcrit Forest dans la dernire partie qui est une conclusion : si la langue romanesque peut son tour faire vnement, cest dans la stricte mesure o quelque chose du rel y serait repris (y ferait lobjet dune reprise). Reprise. Non pas rminiscence : rvlation reconduisant nostalgiquement lindividu vers un pass cens contenir en lui la somme de toute signification. () Reprise au sens o Kierkegaard, bien sr, dans un texte que son inintelligibilit totale rend interminablement fascinant, dfinit mystrieusement comme ressouvenir en avant (p.297)

Philippe Forest, en une langue parfaitement intelligible et nanmoins fascinante par sa scrupuleuse obstination, sefforce en effet de cerner au plus prs le noyau dune criture romanesque labore dans la fidlit au scandale de lexistence et dans le dfi des facilits de la consolation, dans le double refus des illusions du no-naturalisme et de lobsolescence du formalisme, bref dans la confrontation limpossible du rel. Et cest grce une telle concentration autour de ce noyau de nuit remettant en cause et en jeu la sdimentation de la ralit, que lauteur peut aussi aborder avec profondeur les principales questions littraires daujourdhui, pour reprendre la formule de la quatrime de couverture : aprs une premire partie dterminante sur lappel inou du rel , Philippe Forest consacre plusieurs textes galement trs clairants et novateurs aux diffrents aspects du roman du je, entre ego-littrature, autofiction et htrographie. Dans une troisime partie, plus courte, il tente une rhabilitation du pathos accompagne dune rflexion sur la douleur. Enfin, convoquant notamment Giorgio Agamben et Primo Levi, puis Kierkegaard, il nous propose une ambitieuse analyse de la valeur thique du roman (morales du roman moderne).

Pour qui sintresse aux rcits contemporains, Le Roman, le rel et autres essais est donc une rfrence indispensable. On lui adjoindra (au moins) Littrature franaise au prsent, lessai universitaire de Dominique Viart et Bruno Vercier (Bordas, 2005) lorigine du colloque voqu plus haut, et Devenirs du roman, ouvrage collectif aux ditions Inculte/Nave (2007). Quelque chose redmarre pour la littrature franaise

Alain Romestaing
( Mis en ligne le 30/03/2007 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)