L'actualité du livre
Littératureet Essais littéraires & histoire de la littérature  

Un joli monde - Romans de la prostitution
de Daniel Grojnowski , Mireille Dottin-Orsini et Collectif
Robert Laffont - Bouquins 2008 /  30 €- 196.5  ffr. / 1117 pages
ISBN : 978-2-221-10391-3
FORMAT : 13,5cm x 20,0cm

Ah, rouvrez les maisons !

La Fille de Joie La Grue La Beaut vnale La Frangine La Vendangeuse damour Celle qui fait la chandelle au coin de la rue ou celle qui prfre arpenter. Celle qui accoste furtivement son mich sous un porche pour ngocier la chose. Celle qui se vautre ct de son Monsieur sur quelque divan pisseux de maison close et lui glisse loreille daguicheuses ellipses, sans omettre de prciser le tarif, forcment drisoire puisquelle fait tout

La littrature regorge de ces figures fminines, captivantes au plein sens du terme, aussi accessibles physiquement quinsaisissables en leur me. Le premier sans doute avoir potis les charmes de ces goules du trottoir fut Baudelaire dans ses capiteuses Fleurs du mal. La prsente anthologie donne plutt lire des nouvelles, des romans in extenso ou des extraits duvres incontournables telles que Nana. Toutes les minences du naturalisme et du dcadentisme se voient convoques, commencer par Joris-Karl Huysmans, Edmond de Goncourt ou Guy de Maupassant. Mais le mrite de louvrage est de ne pas se cantonner aux murs de La Maison Tellier ou lhumiliation de Boule de Suif, pour battre des pavs injustement mconnus et trop peu frquents.

Ainsi loccasion nous est-elle offerte de redcouvrir quelques minores des Soires de Mdan comme Lon Hennique ; de faire un dtour par le Riddyck, quartier rserv dAnvers, avec pour cicrones Eekhoud et Lemonnier ; de suivre les tribulations du maquereau Bubu de Montaparnasse en compagnie de Charles-Louis Philippe ; de tter de la Chair molle dont Paul Adam se fait le pourvoyeur ; et enfin, et surtout, de nous laisser refiler avec une dlectation qui frle le masochisme, le fameux Virus damour inocul avec grand art par Adolphe Tabarant.

Ce dernier titre constitue sans conteste la plus inestimable perle de lensemble. Le lecteur y assiste, phase aprs phase, linluctable dcrpitude dune Alphonsine grignote, ronge, puis carrment dvore par la syphilis. crit avec un luxe de dtails inou, Virus damour est un mlange dtonant de lexicologie mdicale et de registre populaire, le tout sur un fond de style indirect libre qui insuffle une relle dtresse au monologue du personnage face au mal qui va lemporter. Cette dbauche stylistique amne dailleurs sinterroger sur la dmesure du texte original, car la version prsente ici la seule qui subsiste, dite par le Bruxellois Kistemaekers en 1886 comporte de larges passages caviards.

Une telle gageure littraire permet galement de dgager lambigut terminale qui rgne sur nombre douvrages de cette veine putassire : la frontire entre complaisance dpeindre le vice et souci de faire surgir une rflexion morale y est, pour le moins, floue. La porte difiante (voire prophylactique !) de leur prose, revendique par certains auteurs qui se risqurent voquer le sujet, nempche pas quils eurent maille partir avec la censure. lpoque, lobstacle se contournait en se faisant habilement diter en Belgique, terre de vitrines et de libert.

La fin du volume rassemble un florilge de textes valeur plutt documentaire, dont de saisissants passages de La Prostitution Paris au XIXe sicle, rfrence signe Alexandre Parent-Duchtelet, ou encore quelques morceaux choisis des dlires scientistes de Cesare Lombroso, qui sacharna prouver la propension la prostitution inne chez les femmes se livrant au plus vieux mtier du monde.

Osez donc emboter le pas ces statues fardes de fatigue, ces enchanteresses du bidet, ces reines de la galipette deux sous, quelles soient en carte ou non. Allez avec elles au bout de limpasse du dsir et de la dperdition. Et gageons qu linstar du Frdric de Lducation sentimentale, vous serez bien tents de conclure : Cest l ce que nous avons eu de meilleur !

Frédéric Saenen
( Mis en ligne le 20/02/2008 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)