L'actualité du livre
Littératureet Poésie & théâtre  

Vie de poète
de Robert Walser
Zoé Editions 2021 /  10 €- 65.5  ffr. / 217 pages
ISBN : 10,5 cm × 16,6 cm
FORMAT : 10,5 cm × 16,6 cm

Marion Graf (Traduction)
Peter Utz (Postface)


L'Essence de la littérature

. "Je le considère comme le meilleur, le plus lumineux, le plus poétique de tous mes livres jusqu'ici" - Robert Walser, 1917.

Robert Walser (1878-1956), écrivain suisse de langue allemande, a publié bon nombre de livres avant d'être interné, de 1929 à sa mort. D'abord volontairement, s'occupant exclusivement de son œuvre littéraire, ensuite par nécessité psychiatrique, l'insuccès venant peut-être accélérer les choses. Quelques titres sont entrés dans la postérité malgré une difficile gloire posthume : Les Enfants Tanner, Institut Benjamenta, Le Brigand.

Voyageur solitaire, contemplateur bucolique, poète romantique, Walser déploie ici tous les registres du genre pour proposer 25 poèmes en prose traitant du thème de la promenade. Le champ lexical s'impose naturellement, avec profusions de bois, de forêts, de prés, de chemins de traverse, de châteaux forts, de tavernes et de chambres rustiques. La rencontre avec le poète ou la femme aimée vient renforcer le cliché. Walser a souhaité ici que le lecteur se promène dans le texte comme lui dans la nature bienfaitrice. De manière apaisée, il laisse libre cours à la liberté, à l'amour, à la solitude, à la découverte du pays autant qu'à la connaissance de son "moi profond".

Particulièrement soignés, ces textes sont le produit de huit siècles de littérature. De Chrétien de Troye à Maupassant en passant par Ronsard, Rousseau et Hugo, les influences sont multiples et surtout en symbiose ! On festoie dans des châteaux, on fait élément avec Dame Nature, on souffre d'amour et de solitude, enfin, en rendant hommage à la poésie, on dresse le tableau impressionniste de la beauté avec une sensibilité post-romantique.

En digne successeur des poètes bucoliques, Walser revient donc aux fondamentaux de la littérature qui décrit à la fois l'agitation des sens, la beauté des lieux et la solitude de l'artiste qui reproduit et s'intègre dans cette nature bienfaitrice. L'homme s'attelle donc à porter très haut le détail de chaque bruissement de la nature. Ce retour aux sources plaira ou déconcertera le lecteur moderne, peut-être pris dans une agitation tout autre, celle du monde postmoderne qui tend à détruire toute contemplation ! Et Walser peut-être de rester l'écrivain secret et solitaire que peu pratiquent encore...

Simon Anger
( Mis en ligne le 07/04/2021 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)