L'actualité du livre
Littératureet Poésie & théâtre  

Eté froid & autres textes
de Ossip Mandelstam
Actes Sud - Lettres russes 2004 /  23.50 €- 153.93  ffr. / 263 pages
ISBN : 2-7427-4311-1
FORMAT : 12x22 cm

L’art poétique de Mandelstam

En me privant des mers, de llan, de lenvol,
Pour donner mon pied lappui forc du sol,
Quel brillant rsultat avez-vous obtenu,
Vous ne mavez pas pris ces lvres qui remuent.


Mandelstam, Cahiers de Voronj


Si nous avons oubli que la posie, ctait avant tout le vers, nous savons nanmoins que tout ce qui est versifi nest pas potique et que, depuis Baudelaire, lcrivain est pote lorsquil ralise le vu dune prose [] musicale, sans rythme et sans rime, assez souple et assez heurte pour sadapter au mouvement de lme, aux ondulations de la rverie, aux soubresauts de la conscience (C. Baudelaire, A Arsne Houssaye, Petits Pomes en prose).

Ainsi lcrivain russe Ossip Emilievitch Mandelstam, dans son uvre o la prose abonde, ne cessa jamais dtre pote, lui qui fonda lacmisme en compagnie de Anna Akhmatova et Nikola Goumilev, courant littraire quil dfinissait comme la nostalgie de la culture universelle. On peut dailleurs considrer que ses nombreux textes en prose gravitent autour des trois recueils quil a composs : Pierre, paru en 1912 ; Tristia en 1923, dont les pomes annoncent ironiquement, par la rfrence Ovide, lexil au cours duquel il crira en 1935 et 1937 les Cahiers de Voronj, uvre ultime et acm. Rvolt contre le symbolisme russe, Mandelstam accorde une place centrale au mot non plus seulement considr comme phnomne acoustique, mais aussi comme ralit architecturale : les mots sont des pierres, voix de la matire autant que matire de la voix.

La parution dEt froid aux ditions Actes Sud propose au lecteur franais un mlange des diffrents aspects de luvre prosaque de Mandelstam. En effet, Les impressions de Crime dEt froid ou la rflexion sur le style scientifique de Darwin voquent le Voyage en Armnie ; le matin de lacmisme renvoie limportant De la posie qui expose lart potique de Mandelstam ; le premier rcit La pelisse est trs proche de lnigmatique Timbre gyptien ; les courts blocs de pense sur lpoque, qui composent Le Bruit du temps se retrouvent dans Et froid sous la forme de notes sur le thtre. Tous ces textes conduisent embrasser luvre et le destin du pote. Judicieusement organiss en diffrentes sections (Proses courtes ; Posie, Littrature ; Thtre ; Essais ; Esquisses ; Comptes rendus), ces articles dintrt divers tmoignent du style singulier, rugueux souvent, et mtaphorique de Mandelstam, et proposent donc une bonne introduction lensemble de son uvre, qui est remarquable plus dun titre.

Associ la fondation de lacmisme, pote merveilleux, Mandelstam sinscrit aussi dans une ligne de grands crivains qui, travers les ges, se lisent et sinspirent. Paul Celan lui ddie son recueil La Rose de personne comme celui-ci voquait Dante ou Villon ; cest quun pome sadresse toujours quelquun, un destinataire inconnu.

Martyr du stalinisme, Mandelstam terminera sa vie en 1938 du ct de Vladivostok dans un camp de transit aux portes de la Kolyma, aprs avoir subi toutes les humiliations et toutes les privations. Mais tout, et cela Contre tout espoir comme lcrira sa femme Nadejda, il aura oppos sa voix, car il ne vivait pas pour la posie, il vivait par elle. Il lui tait donn de savoir avant de mourir que la vie ctait linspiration. (Varlam Chalamov, Rcits de la Kolyma, Cherry-Brandy)

Frédéric Poupon
( Mis en ligne le 02/07/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)