L'actualité du livre
Littératureet Littérature Américaine  

Wild Side
de Michael Imperioli
Autrement - Littératures 2018 /  20.90 €- 136.9  ffr. / 290 pages
ISBN : 978-2-7467-4732-6
FORMAT : 13,8 cm × 21,1 cm

Héloïse Esquié (Traducteur)

Coming of Age

La lecture embarque d'emblée : rythme, humour et fraîcheur portent ce court roman d'apprentissage, témoignage d'un adolescent new-yorkais comme tant d'autres. Comme tant d'autres ?...

Matt est un garçon né et grandi dans le Queens, quartier populaire, le père parti loin, puis mort, disparu sur une route de Californie, et une mère... alcoolique et dépressive. Une existence banale, ni misérable ni glorieuse... jusqu'au déménagement à Manhattan, à la faveur d'un coquet héritage reçu par maman.

Matt doit s'adapter à ce nouvel environnement et ses codes : l'immeuble cossu, le lycée avec ses castes (rien de nouveau sous le soleil américain depuis le Breakfast Club de John Hugues), sans grand enthousiasme. Quand surgit le voisin Lou, être étrange ; clochard alternatif ou simple illuminé des beaux quartiers ?... Un chanteur en fait, compositeur, rockeur. Reed.

Lou Reed qui prend Matt sous son aile, le rebaptisant Tim sans qu'on ne sache trop pourquoi. Matt/Tim devient l'assistant, le confident, une sorte d'ami unofficial. Lou demande à ce jeune homme sans permis de conduire ni majorité de conduire une camionnette pour transporter un ampli, il l'introduit aux Gin Tonic, à la musique, à la vie... Matt/Tim devient en quelque sorte locataire dans la folie de ce chanteur génial, dont la compagne s'appelle Rachel... et n'est sans doute pas totalement une femme.

En parallèle, Matt s'amourache de Veronica, punkette du lycée, qui se dit sorcière... et se prostitue. Avec Veronica aussi, Matt apprend à vivre et grandir.

Les fans des Sopranos connaissent Michael Imperioli pour son rôle dans la série, celui du jeune Christopher Moltisanti. Pour ce premier roman, l'acteur imagine (rien d'autobiographique ici) cette relation surprenante entre la rock-star et ce garçon, dans un style épuré, drôle, et touchant. Poétique aussi, faussement naïf... et très bien retranscrit par la traductrice. Un joli moment de lecture, qu'on fera bien d'accompagner des airs de Lou Reed.

Thomas Roman
( Mis en ligne le 07/09/2018 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)