L'actualité du livre
Littératureet Poches  

Le Cimetière de Prague
de Umberto Eco
Le Livre de Poche 2012 /  8,10 €- 53.06  ffr. / 566 pages
ISBN : 978-2-253-16283-4
FORMAT : 11cm x 18cm

Premire publication en mars 2011 (Grasset)

Jean-Nol Schifano (Traducteur)


L'origine du Mal

Dans Le Cimetire de Prague, Umberto Eco se penche sur les mcanismes de haine comme lantismitisme et le racisme qui sont luvre dans la plupart des socits humaines. Pour ce faire, lauteur plonge le lecteur au cur de lEurope du XIXe sicle, cest--dire celle de la naissance de laffaire Dreyfus et celle de la confection de lvangile antismite que furent Les Protocoles des Sages de Sion.

Dans ce roman historique, o se ctoient finement la fois la ralit historique et la plus pure fiction, Umberto Eco met en scne les aventures du sulfureux Simon Simonini, lequel est le seul personnage invent de cette histoire, alors que tous les autres personnages (sauf quelques figures mineures daccompagnement tels le notaire Rebaudengo ou Ninuzzo) ont rellement exist et ont fait et dit ce quils font et disent dans le roman. Pimontais n dune mre franaise, Simonini est un ancien militaire ayant - plus ou moins - pris part lexpdition des Mille de Garibaldi, dont lobjectif tait de raliser lunit italienne.

Aprs avoir d quitter fort prcipitamment la pninsule italienne, Simon Simonini se dirige vers Paris, o il est tmoin de la guerre franco-prussienne qui opposa le Second Empire de Napolon III aux Allemands. Aprs larmistice, le narrateur, qui souffre de graves troubles de la personnalit, dclare : je dois dire que mme pour moi a a t assez humiliant de les voir dfiler avec leurs casques clouts sur les Champs-Elyses. Simonini raconte galement lpisode de la Commune ainsi que sa trs sanglante rpression par les forces versaillaises du gouvernement dirig par Adolphe Thiers.

Peu tendre avec les Franais, Simonini les tient pour paresseux, arnaqueurs, rancuniers, jaloux, orgueilleux sans bornes au point de penser que celui qui nest pas franais est un sauvage, incapables daccepter des reproches. Politiquement, ceux-ci sont fiers davoir un tat puissant mais ils passent leur temps tenter de le faire tomber: personne nest expert comme le Franais dresser des barricades pour toute raison et tout frmissement de vent, souvent sans mme savoir pourquoi, se laissant entraner dans la rue par la pire canaille. Le Franais ne sait pas bien ce quil veut, sauf quil sait la perfection quil ne veut pas ce quil a.

Les Franais ne sont pas les seuls avoir mauvaise presse. Cest en fait le cas d peu prs tous les peuples. Les clichs sont plthore: lgard des Allemands, quil considre comme des consommateurs invtrs de bire et de saucisses, linfernal Simonini indique quils constitueraient le plus bas niveau dhumanit concevable en raison de lhyperactivit de la fonction intestinale au dtriment de la crbrale. Les Pimontais, avance le narrateur, toute nouveaut les raidit, linattendu les terrorise. Quant l'Italien, il est peu sr, menteur, vil, tratre, il se trouve davantage son aise avec un poignard quavec une pe, mieux avec le venin quavec la mdecine, gluant dans les tractations, cohrent seulement lorsquil change de drapeau selon les vents.

Au fil des pages de ce grand succs ditorial interviennent les jsuites, les satanistes et les juifs, mais aussi les francs-maons et les carbonari, ainsi que les services de renseignement pimontais, franais, prussiens et russes. La conspiration est omniprsente. Les services de renseignement prussiens, mais galement la police secrte tsariste sintressent particulirement aux talents de faussaire de Simon Simonini. Le roman rend compte de la faon dont lOkhrana a orchestr la confection des clbres, mais fantaisistes Protocoles des sages de Sion. Cest le passage de lantijudasme traditionnel lantismitisme moderne, puis apocalyptique que dpeint ainsi Umberto Eco dans ce roman noir.

Alexis Fourmont
( Mis en ligne le 06/07/2012 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)