L'actualité du livre
Littératureet Poches  

La Neuvième heure
de Alice McDermott
Quai Voltaire 2020 /  8 €- 52.4  ffr. / 304 pages
ISBN : 978-2-07-287461-1
FORMAT : 11,0 cm × 18,0 cm

Première publication française en août 2018 (Quai Voltaire)

Cécile Arnaud (Traduction)


Sœurs charitables

Américaine, Alice McDermott est nouvelliste et romancière. La Neuvième heure est son huitième roman. L’histoire se passe au XIXe siècle dans un Brooklyn pauvre, refuge d’immigrés, en particulier irlandais. Les personnages centraux sont les Petites Sœurs Soignantes des pauvres malades, qui ont un couvent dans ce quartier déshérité et passent leurs journées à tenter de soigner la population misérable qui y survit.

Le roman s’ouvre sur le suicide de Jim qui laisse une veuve, Annie, enceinte. Celle-ci est recueillie par les sœurs et sa fille Sally sera «l’enfant du couvent», avant de prendre son indépendance. Sur cette trame, Alice McDermott raconte la vie des habitants, les femmes avec trop d’enfants, les ambitions modestes, le souci d’échapper au quotidien, le rôle des sœurs qui ferment les yeux sur les transgressions diverses et s’en remettent à un Dieu qu’elles espèrent juste et qui saura compenser les inégalités criantes.

Un roman fait de petits détails du quotidien additionnés ; Alice McDermott est nouvelliste autant que romancière et ceci se ressent dans l’écriture de ce texte que l’on peut lire comme autant de nouvelles juxtaposées et liées par l’histoire des sœurs protectrices - Sœur Saint-Sauveur, Sœur Lucy, Sœur Jeanne, Sœur Illuminata - et du couple mère-fille, Annie et Sally.

Un roman de lecture aisée.

Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 16/03/2020 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)