L'actualité du livre
Littératureet Récits  

Danse du Léopard
de Lieve Joris
Actes Sud - Aventure 2002 /  24,90 €- 163.1  ffr. / 490 pages
ISBN : 2-7427-3811-8

traduit du nerlandais par Danielle Losman

Au plus près du drame africain

Lieve Joris a t laurate 1999 du Prix Astrolabe-Etonnants voyageurs pour Mali Blues et ce n'est que logique : l'intrpidit avec laquelle l'auteur arpente en tous sens les pays les plus instables et dangereux ne peut qu'bahir le lecteur sdentaire... Son nouveau rcit, Danse du Lopard, s'ouvre sur une scne frappante : les enfants-soldats entrent dans Kinshasa, jeunes adolescents dbraills et crasseux accueillis comme des librateurs par la population - qui devra pourtant vite dchanter devant la sauvagerie des nouveaux venus. Nous sommes en 1997 ; Mobutu, rong par un cancer, vient de fuir vers le Maroc. Le Congo est tomb entre les mains de Laurent-Dsir Kabila comme un fruit trop mr.

C'est sur un cran de tl, dans l'aroport, que Lieve dcouvre cette actualit, avec un sentiment d'urgence et presque de trahison : "J'aurais d tre au milieu de cette foule ! Je m'en mords les doigts pendant tout le vol. Depuis mon sjour il y a onze ans, je savais que j'allais revenir(...). Mais j'avais peur." Car Lieve Joris est terriblement inquite, oui, elle ne cesse de l'avouer. Mais comme tout individu de grand courage, elle trace sa route sans se laisser paralyser par ses propres frayeurs. Et pose un regard d'une dsarmante proximit sur un pays ravag par la rumeur souveraine, le tribalisme, l'occidentalisation force et la pauvret qui s'ensuit. Vivre et mourir ne dpendent plus que du hasard, de la chance, de la bonne volont d'un gamin... ou mme et plus prosaquement : de l'tat de dlabrement de son pistolet-mitrailleur.

Palais dserts en hte par leurs occupants mobutistes et livrs aux pillards, villes dvastes, hameaux de brousse... Lieve ira partout en compagnie de ses amis africains, participant d'un monde qui, malgr son angoissante ralit, se rvle riche en mtaphores puissantes, via une lecture magique de l'univers : "Tu ne savais pas que Mobutu tait un dmon mort depuis longtemps ?" Non, nous l'ignorions... mais grce l'tonnante Lieve Joris, nous en comprenons dsormais beaucoup plus sur les grandes douleurs de l'Afrique contemporaine.

Isabelle Nouvel
( Mis en ligne le 21/06/2002 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)