L'actualité du livre
Littératureet Fantastique & Science-fiction  

Câblé +
de Walter-Jon Williams
Denoël - Lunes d'encre 2004 /  29 €- 189.95  ffr. / 880 pages
ISBN : 2-207-25623-5
FORMAT : 14x21 cm

Êtes-vous câblés ?

Aussi russis soient-ils, les films de la trilogie Matrix nont rien invent : le cyberpunk un futur o la technologie est assez avance pour que des prothses bioniques amliorent les capacits humaines ( des prix plus comptitifs que 3 milliards de dollars !) et que lon puisse cheminer quasi-physiquement dans une matrice comme dans un moulin est apparu voil une quinzaine dannes.

Avec le Neuromancien de William Gibson et Priv de dsert de Georges Alec Effinger, Cbl, de Walter Jon Williams est lun des romans prcurseurs du genre, et lun des plus russis. Cest la chronique dun futur trange, anarchique, o la guerre a fait des tats-unis un nouveau Far West, peupl de cow-boys aux yeux mcaniques et de prostitues la langue empoisonne, un monde o linformatique peut vous transformer en Pygmalion, quasiment en de petits dieux ou en des fantmes virtuels.

En effet, les tats-unis sont, dans ce futur proche, bien dsunis : la Terre elle-mme a t abandonne par ses lites, parties sinstaller dans lespace et en particulier en orbite (do le surnom dorbitaux). Car cest en orbite que lon produit la plupart des richesses futures, et spcialement les divers produits pharmaceutiques (i.e. les drogues) consomms sur la plante par une population misrable. En orbite, on peut modifier son corps, et mme accder, non sans risques, limmortalit : tout le monde rve dappartenir aux orbitaux, quel quen soit le prix. Certes, quelques rsistants/hors-la-loi subsistent, comme ces panzerboys, humains connects des tanks rapides, qui se chargent de convoyer dEst en Ouest des USA divers produits, pour le profit de trafiquants peu scrupuleux, et malgr les policiers des orbitaux. Du reste, ces derniers savent aussi utiliser les talents des terriens : cest ainsi que Sara, une jeune crade qui rve de voyage orbital, est recrute pour assassiner une notabilit orbitale laide dun cybercobra lov dans sa gorge sans savoir ce quelle risque elle-mme en mettant le pied dans un monde quelle ignore. Peut tre alors les rseaux informatiques constituent-ils un abri, pour celui qui saurait sy loger, comme Reno, et utiliser linformatique pour rester en vie, menaant, grce un programme informatique guerrier, lesprit noir. Mais linformatique peut aussi mener une forme de perfection, comme celle laquelle vise par des voies tranges le docteur Talbot, plasticien virtuel.

Le cyberpunk est dj un genre SF part entire, avec son univers propre (un futur sombre, o lEtat a quasiment disparu, o la socit est domine par les grands groupes industriels pourvoyeurs de drogues et de technologies), son style particulier (un mlange assez libre de jargon technologique et de langage parl) et ses intrigues multiples, enchevtres, passant de la guerre futuriste au thriller urbain, de la ralit au virtuel, o la manipulation est reine. On peut tre au premier abord dcontenanc, dautant que cet univers nest pas livr avec son mode demploi, et que le lecteur doit se faire progressivement une ide de ce qui lentoure. Mais une fois familiaris avec le vocabulaire exotique ou technique, et les intrigues locales, on volue dans un genre indiscutablement novateur, que tout amateur se doit de visiter, comme une alternative la SF classique. Du reste, le lecteur assidu mesurera, cette lecture, combien le cyberpunk a influenc la littrature contemporaine, tant dans les thmes que dans le style. Un vritable retour aux sources.

En rditant, dans une intgrale, les oeuvres cyberpunk de Walter Jon Williams, les ditions Denol donnent ses lettres de noblesses un grand ancien et matre du genre, quil tait temps de republier (la dernire dition date de la dfunte collection "Prsence du futur" bien regrette !) en ces temps de matrices et de grands architectes. Chaque texte est prcd dun commentaire de lauteur, retraant lorigine ltincelle qui aboutit au texte : les fans de SF apprcieront ces quelques dtails (sur des conventions littraires amricaines par exemple). De plus, avec ces deux romans (Cbl, Le souffle du cyclone) qui se suivent un sicle de distance, traant ainsi une vritable fresque de lavenir, et les deux nouvelles (Solip : systme, ainsi quune indite, Perspective rogne) qui font le lien, lamateur du genre peut replonger dans un futur proche et incertain, sombre, sans gure despoir, o lhomme ne peut compter que sur la machine Que du bonheur !

Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 20/12/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)