L'actualité du livre
Littératureet Policier & suspense  

Bluebird, bluebird
de Attica Locke
Liana Levi - Policiers 2021 /  20 €- 131  ffr. / 316 pages
ISBN : 979-10-349-0266-8
FORMAT : 14,1 cm × 21,0 cm

Anne Rabinovitch (Traduction)

Racisme ordinaire au Texas

Avant de lire le roman d’Attica Locke, il faut écouter la chanson éponyme de John Lee Hooker, qui reflète tout à fait l’ambiance des états du Sud des USA ainsi que les chagrins du bluesman : «Bluebird, bluebird, take this letter down the South for me».

Avec un diplôme de Princeton et deux ans de fac de droit à son actif, Darren Mathews aurait pu avoir sa place parmi l’élite des avocats afro-américains. Mais il a suivi l’exemple de son Oncle William qui l’a élevé, pour devenir Texas Ranger. «C’étaient des Mathews, une tribu remontant à des générations dans le Texas rural de l’Est, des hommes noirs pour lesquels la confiance en soi était à la fois un état naturel et une technique de survie».

Darren arbore fièrement l'étoile brillante à cinq pointes, ses bottes, la panoplie du cow-boy texan, utile contre les homicides commis avec un élément racial. Les Rangers travaillent dans une division des forces de l’ordre de l’Etat, en charge d'enquêtes touchant à tout, de la corruption politique aux meurtres. La petite ville de Lark, à l’Est de l’état, minée par la pauvreté, connaît deux meurtres en l’espace de quelques jours : la première victime est un avocat noir venu de Chicago, un militant antiraciste noyé dans le bayou Attoyac, et portant des traces de coups ; la deuxième victime est une jeune femme blanche, Missy, échouée sur la berge. Darren revient dans la ville de son enfance pour enquêter, malgré l’hostilité du shérif, celle du mari de la jeune femme tuée, et la menace de la Fraternité Aryenne du Texas, bras armé du Ku Klux Klan pour le trafic de drogue et d’armes, dont le rite initiatique est de tuer un Noir. Dans quelle mesure les deux crimes sont-ils liés, sachant que Missy était serveuse dans le bar du caïd de la ville, un suprémaciste, Wallace Jefferson. Dans ce bar se tiennent les réunions de la Fraternité... Les faits qui apparaissent peu à peu révèlent des affaires sordides qui pourraient faire exploser toute la ville...

Ce roman est un thriller puissant dans lequel la quête de justice d’un Ranger noir anime une méditation sur la race, l’appartenance et les racines. Darren est tiraillé entre son identité, symbole trop souvent des victimes des Blancs, et la force de son métier, faire respecter la loi aux deux communautés. Attika Locke traite la communauté afro-américaine avec une tendresse particulière, un grand sens de l’humain, indulgent pour les plus faibles. Le sentiment d’injustice envers les Noirs en Amérique et plus précisément au Texas, court tout au long du roman, entraînant chez le lecteur un sentiment de pitié et d’empathie pour ces êtres défavorisés, parfois humiliés, souvent malmenés par la vie et la loi.

Un roman à suspens, tout en nuances, qui offre une réflexion subtile sur la discrimination des minorités raciales.

Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 15/01/2021 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)