L'actualité du livre
Littératureet Policier & suspense  

Maquillages
de Eric Halphen
Rivages - Thriller 2007 /  21.50 €- 140.83  ffr. / 397 pages
ISBN : 978-2-7436-1702-8
FORMAT : 15,5 cm x 24 cm

Date de publication : 22/08/2007

D’une histoire banale qui tourne mal

Les gens comme il faut connaissent le nom dric Halphen. Les gens comme il faut, ceux qui achtent Lquipe le samedi, se souviennent quil a tenu une chronique dans Lquipe magazine il y a quelques temps. Les autres, ceux qui, par exemple, lisent Le Monde ou Libration, savent peut-tre que, dans le civil, ric Halphen est magistrat. Il est aujourdhui prsident du tribunal de Grande instance de Paris et il a t juge dinstruction. Quil a enqut sur les affaires de la Mairie de Paris. Quil a vainement tent dentendre ce sujet le Prsident de la Rpublique de lpoque. Que les accusations contenues dans le dossier, avaient t qualifies dabracadabrantesques par le Prsident lui-mme. Bref, on a pas mal parl dric Halphen propos daffaires politico-financires et, tous comptes faits, son nom doit dire quelque chose beaucoup de gens.

Dautant quil a dj crit ; des choses assez diffrentes : essais, ouvrages sur le sport, sur lart ou sur laccompagnement dune mre vers la mort. Avec Maquillages, nous sommes dans le polar. Donc un peu chez lui, entre flics et juges.

Maria, une jolie jeune femme, disparat un soir, alors quelle rentrait tranquillement chez elle Clichy. Son corps est retrouv quelques jours plus tard. Lenqute est confie la Criminelle. une quipe dirige par Bizek, un flic homo et dprim. Ct instruction, cest Jonas Barth, un juge veuf et triste du tribunal de Nanterre, qui hrite du dossier. Lhistoire tourne donc autour de ces deux-l. Mais il y a un monde fou avec eux. Lquipe de Bizek dabord : cinq autres flics, avec chacun une vie de petits malheurs et de bonheurs ordinaires. Nadine, une substitut du procureur de Nanterre, jeune et un peu tendre, dans un milieu qui ne lest gure, la recherche dun homme pour la vie. Jos, le frre de Maria, qui voudrait comprendre et en attendant, perd le got de vivre. Dautres encore.

Au milieu de leurs problmes personnels, Barth et Bizek soccupent de laffaire Maria. Ils ont la confirmation que les gens sans histoires nexistent pas : tout le monde a une histoire. Parfois anodine, mais mme ainsi, on peut se trouver embarqu dans quelque chose qui finit mal. Autre confirmation : les histoires criminelles sont souvent des histoires banales.

ric Halphen mne son rcit en passant continuellement des uns aux autres : deux pages et puis on change, avant dy revenir. Cest parfois frustrant, quand on voudrait continuer une piste qui a lair bonne, mais cela donne un certain dynamisme au roman. Pas de remplissage, on va lessentiel, mais sans se priver de dtails, sur la personnalit ou les penses de chacun. Et puis, on a une bonne vision des deux facettes de lenqute : ct policiers (on est plutt habitu cette perspective) et ct juge dinstruction (cest plus rare). ric Halphen connat videmment la procdure par cur, alors il propose au passage une petite visite du quotidien et du travail dun juge. Rien de trs excitant a priori : des dizaines de dossiers en cours simultanment, remplis de beaucoup, beaucoup de misre et de btise humaines. Les magistrats apparaissent tels que certaines affaires mdiatises ont pu les rvler : ayant souvent moins le sens du service public que celui de leurs propres intrts, repus de leur sentiment de supriorit sur le reste de leurs congnres, beaucoup plus dtermins poursuivre des faibles ou des gens ordinaires, qu se frotter des puissants.

Une intrigue solide au droulement bien matris, des personnages authentiques, du ralisme dans les faits, du fatalisme et de lamertume pour lambiance : Maquillages est un polar classique et russi.

Antoine Picardat
( Mis en ligne le 12/10/2007 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)