L'actualité du livre
Littératureet   

Le Théorème de Roitelet
de Frédéric Cathala
Albin Michel 2004 /  21.50 €- 140.83  ffr. / 430 pages
ISBN : 2-226-15391-8

Drôle de guerre

Frdric Cathala plante le dcor de son premier roman au cur de la Grande Guerre. Et sous sa plume, celle-ci s'avre une drle de guerre, vraiment. Qu'on en juge.

D'un ct, Wronski, allemand grassouillet la solde des Franais. Sa puissance de calcul et ses exceptionnelles facults de mmorisation en font un agent de renseignement prcieux. Sa mthode : organiser des spectacles pour les soldats allemands et, sous prtexte de numrologie divinatoire, leur faire dire leur matricule, leur unit et leur affectation afin de reconstituer le mouvement des troupes sur le front.  Aux chiffres et aux nombres fournis par le hasard, Wronski imposait la cadence de son spectacle [] Improvisateur gnial, il jouait une musique tout en alternance d'additions et de multiplications, de soustractions et de divisions . De l'autre, le colonel Roitelet, militaire franais, qui son gnie statistique a fini par valoir la confiance des politiques parisiens et l'inimiti d'une bonne partie de l'tat-major. Port par une confiance inbranlable dans les chiffres, il s'est convaincu de mettre la guerre en quation jusqu' en donner la formule victorieuse.

Entre eux, Saint-Arnaud. Ce commandant la rputation sulfureuse doit, pour dfendre ses intrts personnels, faire triompher d'abord ceux de son ami le gnral Chtelard. Quitte provoquer provisoirement la dfaite de l'arme franaise. Un Saint-Arnaud manipulateur, qui tire les ficelles des deux premiers, Wronski et Roitelet, comme il joue en priv des filles faciles que ses murs troubles rclament. Et puisque cette guerre, ce sont d'abord les tranches, l'auteur nous donne suivre en contrepoint les prgrinations d'une unit de l'arme franaise sur le front de l'Est, le 173e Bastiais. Une unit au sein de laquelle cohabitent de sacres personnalits et qui, comme son nom l'indique, a la particularit d'tre constitue majoritairement de Corses.

Ce qu'il sortira en fin de compte de cette bote de Pandore, tandis que la grande offensive du Chemin des Dames se prpare, seuls les lecteurs patients le dcouvriront. Ce que l'on peut dire de ce premier roman, c'est qu'il prsente un cousinage littraire inattendu, et dont seul l'auteur lui-mme pourrait dire s'il est assum ou fortuit. Une parent qui n'est pas tellement dans l'criture elle-mme, mais dans le thme central du livre et les obsessions de l'auteur : les chiffres et leur formidable puissance ; les statistiques et le pouvoir surnaturel d'en joueren mme temps que leur caractre drisoire. Un thme, des obsessions, qui font penser aux romans mtaphysiques de Paul Auster.

Hector, l'homme tout faire de Roitelet, qui accumule les haricots pour le  cassoulet mathmatique  de son chef (placer deux haricots sur la premire case d'un damier et doubler la quantit chacune des cases suivantes jusqu' la soixante-quatrime) n'est pas sans rappeler les deux forats de La Musique du Hasard et leur interminable mur de briques. Le talent surnaturel autant que drisoire de Wronski voque les records de jongleries du hros de Mister Vertigo. Jusqu' ces thmes rcurrents du dplacement des troupes sur le terrain et de la balistique, qui renvoient aux errances new-yorkaises codes du mystrieux Stillman dans Cit de Verre.

Un cousinage dans les thmes donc, mais qui s'avre moins vident tablir quant au style lui-mme. C'est tant mieux pour l'originalit d'criture de Frdric Cathala, qui fait la part belle l'humour et dmontre un plaisir manifeste tirer ces personnages originaux vers leur destin. Le tout avec un souffle plutt digne d'loges  le roman pse ses 430 pages, bien tasses, et bien que l'on sente une lgre faiblesse sur la fin. Proposant une approche originale  voire loufoque  de la Grande Guerre, Le Thorme de Roitelet, roman d'espionnage document, mrite le dtour. Et laisse esprer un avenir littraire prometteur pour son auteur.

François Gandon
( Mis en ligne le 13/09/2004 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)