L'actualité du livre
Littératureet   

Le Roi est mort
de Jim Lewis
10/18 - Domaine étranger 2007 /  9.30 €- 60.92  ffr. / 382 pages
ISBN : 978-2-264-04471-6
FORMAT : 11,0cm x 18,0cm

Premire publication franaise en septembre 2004 (Balland).

Traduit de langlais par Laetitia Devaux.


Vive le roi !

Dans la collection Saisons trangres, les ditions Balland avaient publi en 2004 Le Roi est mort, troisime roman de Jim Lewis (aujourd'hui en format de poche aux ditions 10/18), auteur qui, aprs avoir enseign la philosophie Columbia University, est devenu critique d'art (photographie), journaliste et scnariste (Kids de Larry Clark). N en 1963, il vit au Texas. Son premier roman, Sisters, est indit en franais mais les ditions Balland ont publi le prcdent, Quand on aime son bourreau (2003).

L'action se passe pour la premire partie du livre dans le Tennessee, au dbut des annes 60. Le texte est nerveux, dcoup en courts chapitres numrots, avec pour certains un titre annonant l'action. Un prlude donne la gnalogie du personnage principal : Walter Selby, n en 1925. Jeune Amricain, issu d'une famille riche, orphelin d'une mre spare avant sa naissance d'un pre "mchant homme", Walter adhre aux valeurs de la socit amricaine : engag dans les Marines dix-huit ans, il combat dans le Pacifique et son retour reprend des tudes de droit avant de s'installer Memphis dans le Tennessee ; ses qualits le font reprer par le gouverneur de l'Etat qui le persuade d'entrer son service, et lui rvle qu'il descend lointainement d'esclaves noirs, "tache" indniable dans le Tennessee des annes 50/60.

Son histoire est alors marque par l'alternance lumire/ombre. Lumire de son amour pur et absolu pour la blonde Nicole, ombre des responsabilits qu'il assume pour le gouverneur. Jim Lewis dresse un tableau impitoyable et tout en suggestions des murs politiques amricaines locales. A ce double jeu, l'intgre Walter, dsorient, finit par perdre son chemin. Il le retrouve dans la sombre histoire d'expropriation injuste d'une famille noire qui le renvoie lui-mme, ses origines, au sentiment de culpabilit enfoui depuis un pisode de sa jeunesse militaire, son honneur retrouv. Le drame se noue alors, lorsque, dmissionnaire, il rentre chez lui pour trouver son pouse en compagnie de son amant : la quatrime de couverture dvoile d'emble le fil romanesque du livre, et le meurtre passionnel.

Restent deux enfants : Frank et Gail. Comment ils affrontent, trente ans plus tard, la tragdie, fait l'objet de la seconde partie du livre. Gail a su remonter aux sources de leur histoire et, pacifie, fonder une famille. Franck, en dpit d'une russite sociale relle - il est acteur reconnu -, ne parvient pas trouver de sens sa vie. Il faudra la rencontre ultime, pour qu'enfin il consente vivre : le roi son pre est mort, aprs avoir tu sa mre la "reine dbraille"... vive le roi! Un nouveau destin s'ouvre Frank, offert par une cinaste, Lonor Rivire, en qui l'on reconnat volontiers Leni Riefensthal.

Autour de ces personnages centraux, Jim Lewis dresse une galerie de portraits secondaires qui dessinent toute une Amrique des annes 60 aux annes 90 : le monde de la politique locale, le chanteur de country de Nashville, l'ingnieur constructeur de barrages, l'pouse blonde applique rpondre aux critres sociaux des classes moyennes et, plus tard, Kimmy, la jeune schizophrne et premier amour de Frank, le "barman qui valait des millions" Des lieux aussi : le Sud et New York, horizon rv et lointain. Un vrai roman donc, qui raconte des histoires et nous entrane dans un autre lieu, une autre poque.

Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 23/10/2007 )
Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019



www.parutions.com

(fermer cette fenêtre)